MIBELLE BIOCHEMISTRY

Mibelle Biochemistry conçoit et développe, pour l’industrie cosmétique, des actifs uniques de grande qualité à partir de substances naturelles et selon une haute expertise scientifique.

Cette unité opérationnelle indépendante au sein de Mibelle Group a été fondée en 1995 par le Dr Fred Zülli à Buchs en Suisse.

En peu de temps, Mibelle Biochemistry s’est construit une excellente réputation à travers le monde en tant que créateur de concepts d’ingrédients actifs innovants et véritable expert dans les domaines de la biotechnologie et de la biochimie. Sa large gamme d’actifs est disponible dans plus de 50 pays dans le monde.

Notre slogan « Inspired by nature –  Realized by science » reflète notre philosophie.

Nos experts transforment des composés naturels issus de plantes en ingrédients cosmétiques bioactifs. Notre équipe R&D utilise des technologies d’encapsulation qui garantissent une biodisponibilité optimale et assurent ainsi l’efficacité maximale des ingrédients actifs.

L’engagement en terme de développement durable est au cœur de notre métier et n’a de cesse de se développer.

En 2008, Mibelle Biochemistry a développé une technologie novatrice de culture cellulaire végétale (PhytoCellTec™) qui permet la culture à grande échelle de cellules souches de plantes rares et protégées, comme Malus Domestica.

Les caractéristiques de la technologie PhytoCellTec™ sont:

  • Protection de la biodiversité et préservation des plantes rares et protégées: seule une quantité infime de la plante (par exemple un fruit ou une feuille) est nécessaire pour établir un lignée de cellules souches végétales.
  • Respect des terrains cultivés: le terrain agricole reste disponible pour la culture à des fins alimentaires car la production de biomasse ne requiert pas l’utilisation de terrains.
  • Consommation d’eau significativement réduite par rapport à la culture conventionnelle de plantes.
  • 100% pur et naturel: aucune utilisation de fertilisants, pesticides ou autres produits chimiques.
  • Totalement dépourvu d’ingénierie génétique / sans OGM

Depuis la création de notre société, notre engagement pour une approche technologique durable, une chimie verte et l’accent mis sur l’écosystème tout au long du cycle de vie de nos produits nous ont permis de concevoir des actifs respectueux de l’environnement, à la fois pour aujourd’hui et pour l’avenir. »

Suite sur le site Web


Contact :

Vincent BRIFFAUT
Directeur des Ventes France

Mibelle Group Biochemistry | Mibelle AG | 17-21 Rue St Fiacre | 75002 Paris | France

Tél +33 1 73 06 23 43

VINCENT CALLEBAUT

Architecte visionnaire et écoresponsable, Vincent  Callebaut est originaire de la Louvière, une ville minière de la Belgique.

Après avoir obtenu son diplôme en 2000 de l’Institut Supérieur d’Architecture de Bruxelles, il travaille avec de nombreuses agences d’architecture françaises. Puis fonde son bureau d’études en architecture « Vincent Callebaut Architectures », dans le 19e arrondissement de Paris. 

Ses projets futuristes sont imprégnés de nouvelles technologies et d’écologie tout en prenant en compte l’explosion démographique de la population mondiale, avec 9 milliards d’individus en 2050, dont 6 milliards (70 %) de citadins. 

Plusieurs projets sont en cours d’élaboration, il imagine des logements pour héberger les rescapés des catastrophes naturelles… sur des nénuphars, le meilleur système flottant de la planète

L’architecture biomimétisme de Vincent Callebaut ne fait pas table rase du passé par exemple son projet de Paris 2050, il ne prévoit pas de démolir les immeubles haussmanniens énergivores mais de les coiffer de jardins maraîchers. Ces projets tiennent toujours compte du territoire.

Il cherche à réintégrer la nature dans la ville, par le biais d’espaces agricoles en centre-ville par exemple, mais aussi en construisant des bâtiments éco-durables qui apportent par eux-mêmes un bénéfice environnemental à la cité.

A travers ses projets ambitieux proches de la science-fiction, c’est une nouvelle architecture qu’il propose dans le cadre d’un urbanisme durable. 

Ses projets visionnaires, mais pas utopistes, ont beaucoup de succès dans les pays émergents et en Asie.

Vincent Callebaut est le créateur du concept « ARCHIBIOTIC », néologisme entre « ARCHItecture », « BIOtechnologies » et  « TIC / Technologies de l’information et de la communication », discipline qui vise à imaginer des nouveaux modes de vie écologiques, à base de mélange optimaux de solutions existantes ou en développement. 

Il a également inventé un nouveau moyen de locomotion, l’Hydrogenase, un aéronef qui vole à une moyenne de 2 000 mètres de haut et est 7 fois plus lent qu’un avion. 

Quelques projets réalisés

  • Gardens by the Bay à Singapour 
  • Taipei à Taiwan 2010-219 
  • The Green Arch à Dubaï 2020
  • Hotel des postes au Luxembourg 2018
  • The 5 Farming Bridges, en Iraq 2017
  • Aequorea, au Brésil 2015
  • Dragonfly, au U.S.A 2009
  • Lilypad se déplace dans le monde, 2008-2017

Bibliographie

  • Vincent Callebaut, New Worlds, Edition © Damdi Publishing Company, Belgique, 1 novembre 2005
  • Vincent Callebaut, ARCHIBIOTIC, Edition © Huazhong University of Science and Technology Press, Chine, septembre 2008
  • Vincent callebaut, Fertile cities, Edition © Design Media Publishing, Paris, 24 juillet 2011
  • Vincent Callebaut, I MAESTRI DELL’ARCHITETTURA, Edition © Hachette Fascicoli, Italie, 1 October 2013
  • Vincent Callebaut, Paris 2050, les cités fertiles face aux enjeux du XXIe siècle, Edition © Michel Lafon, France, 5 Novembre 2015

Prix et distinctions

Emission radio : https://www.franceinter.fr/personnes/vincent-callebaut

Article : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/07/26/vincent-callebaut-il-faut-des-villes-pronant-une-symbiose-entre-humains-et-environnement_5336254_3232.html

Article : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-chronique-futur-cites-bioniques-vincent-callebaut-53191/

Article : https://neogarden-mursvegetaux.com/agriculture-urbaine-callebaut/

Article  https://sosoir.lesoir.be/vincent-callebaut-des-creations-orientees-vers-la-nature 

Article : https://www.maison.com/architecture/demain/vincent-callebaut-architecte-futuriste-9101/

Article : https://architectura.be/fr/actualite/13078/autoportrait-vincent-callebaut

Chaîne YouTube : VINCENT CALLEBAUT ARCHITECTURES


Contact :

Linked In : https://www.linkedin.com/in/vincent-callebaut-60a0b4139/?originalSubdomain=fr

Twitter : https://twitter.com/VCALLEBAUT/status/925631055327047680

Facebook : https://www.facebook.com/Vincent.Callebaut.Architectures

 

ENTREPRENEURS D’AVENIR

“Au cœur de l’économie, il y a l’entreprise, et en son cœur à elle, il y a l’humain, le cœur des gens : c’est LÀ, pile au cœur du système, que nous sommes Entrepreneurs d’avenir.”

Entrepreneurs d’avenir veut rassembler et promouvoir (à travers un réseau, des événements, un média) les acteurs d’une société réinventée où l’économie contribue positivement à une vie meilleure, à la qualité de vie au travail, aux équilibres sociétaux, environnementaux et territoriaux. Les Entrepreneurs d’avenir sont les dirigeant.es qui oeuvrent à générer un nouveau type de croissance et de progrès positifs fondés sur l’efficience, l’équité et la durabilité.

La CHARTE DES ENTREPRENEURS D’AVENIR énonce leurs valeurs.

Suite sur le site Web


Et une INVITATION en avant-première :

ENTREPRENEURS D’AVENIR, Biomim’expo et NewCorp Conseil vous propose en avant-première de Biomim’expo une conférence en accès libre sur Teams le 15 JUILLET 2020 à 17h.

Biomimétisme, s’inspirer du vivant pour dessiner l’avenir

avec Alain Renaudin, président-fondateur de NewCorp Conseil et Biomim’expo

Le monde d’après existe, il a 3,8 milliards d’années. Comment s’inspirer des technologies et modèles de résilience éprouvés par la nature pour vivre mieux et inventer un nouveau paradigme de prospérité harmonieuse et bénéfique ? Conférence immersive en biomimétisme illustrée par une grande galerie d’innovations bio-inspirées. Laissez-vous surprendre.

Accès libre, pré-inscription recommandée.

Le lien pour la pré-inscription : https://www.weezevent.com/biomim-scope-la-conference-du-15-juillet-2020

Le lien pour rejoindre la conférence le Jour J : https://urlz.fr/dbRQ  


Contact:

Mylène NETANGE

Responsable de projets, Réseau & Parlement des Entrepreneurs d’avenir

LPO

Forte d’un siècle d’engagement, la LPO est aujourd’hui la première association de protection de la nature en France avec plus de 57 000 adhérents, 8000 bénévoles actifs, 400 salariés sur le territoire national et un réseau d’associations locales actives dans 83 départements.

Sous la présidence d’Allain Bougrain Dubourg, elle agit au quotidien pour la protection des espèces, la préservation des espaces et pour l’éducation et la sensibilisation à l’environnement.

Suite sur le site Web


Contact:

Carine CARBON BREMOND
communication- relations presse

pôle Développement

09 72 45 38 63

ROMAIN GARROUSTE – SPEAKER 2020

Romain Garrouste est chercheur au Muséum national d’Histoire Naturelle.

Son travail se concentre sur l’évolution et l’écologie des insectes, en utilisant les méthodes modernes de taxonomies, y compris l’imagerie de haute technologie (3D), la morphométrie, l’analyse de données multivariées et l’exploration de la biodiversité et de la paléodiversité.

Il participe et organise des missions de terrain (enquêtes biodiversité et explorations paléontologiques). Il est également  inventeur et co-inventeur de nouveaux gisements fossiles en France, Espagne, Nouvelle Calédonie, Madagascar, Svalbard, etc. y compris les espèces envahissantes.

Il a écrit notamment « les insectes à la loupe » en 2012 , ainsi eu le guide DELACHAUX.


PIERRE-HENRI GOUYON – SPEAKER 2020

Généticien, spécialiste de l’évolution, professeur au Museum national d’histoire naturelle.

Pierre-Henri Gouyon est né le 25 décembre 1953. Admis à l’Agro (Institut National Agronomique Paris-Grignon, aujourd’hui AgroParisTech) en 1972 il devient ingénieur agronome en 1975, obtient un doctorat de troisième cycle en écologie à l’Université de Montpellier en 1976 puis passe une thèse de Docteur Ingénieur en génétique à l’Agro en 1978, une thèse de Doctorat d’état ès Sciences à l’Université de Montpellier en 1982 et un DEA en Philosophie à l’Université des Lettres de Montpellier en 1984.

Recruté comme enseignant à l’Agro en 1976, il a été professeur à l’Université de Paris-Sud (Orsay) de1988 à 2005 et à l’École Polytechnique de 1994 à 2008 (vice président du département de biologie 2001-2006).

Il a assuré diverses responsabilités au sein du conseil de département des sciences de la vie du CNRS (directeur scientifique adjoint en 2000-2001). Il a fait partie du comité opérationnel d’éthique dans les sciences de la vie du CNRS, du Conseil National des Universités, du Comité National de la Recherche Scientifique, du comité « Écosystèmes et développement durable » de l’ANR, du Conseil Scientifique des Conférences Jacques Monod du CNRS et du comité d’éthique de l’INSERM.

Il a été « Managing editor » du « Journal of Evolutionary Biology » (1992-1996), journal de la Société Européenne de Biologie Évolutive, co-responsable du Master « Développement Agricole Durable« , directeur du laboratoire UPS-CNRS-ENGREF d’ »Écologie, Systématique et Évolution » (1997-2005) et responsable de l’équipe de botanique au sein de l’UMR CNRS-MNHN OSEB (2006-2011).

Il est actuellement professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle (depuis 2005), à l’AgroParisTech (depuis 1988), à Sciences Po (depuis 2009) et à l’ENS (depuis 2012) et réalise ses recherches au sein de l’équipe de botanique dans l’UMR MNHN-CNRS OSEB (7205). Il a été élu en 2008 à l’Academia Europaea (Londres).

Il donne de nombreuses conférences sur les questions ayant trait à l’évolution, à la génétique, à l’écologie, à la biodiversité et à la bioéthique. Il est largement impliqué dans les débats concernant les relations science-société en général. Plus particulièrement, il se préoccupe d’une part des conséquences sociales de la théorie néodarwinienne de l’évolution sur notre perception du vivant et d’autre part de la culture de plantes transgéniques (Grenelle en 2007, Conférence de citoyens en 1998, Conseil économique et social en 2002, débats avec des parlementaires -français et européens- et des experts, Commissariat général au plan, Conseil d’analyse économique, Conférences dans divers lieux en France et ailleurs –Italie, Ukraine, Roumanie, Tunisie, Danemark, Canada, USA, Japon, Équateur, Bolivie…-, interviews…). Il appartient ou a appartenu à divers comités nationaux en lien avec les questions de Science dans la Société (CNL, Biovigilance, Commission du Génie Biomoléculaire, Développement durable, Grenelle de l’EnvironnementHaute autorité sur les OGMConseil Scientifique du CRIIGEN, Vice président de Vivagora…) et a été le rapporteur du groupe 1 (Recherche & Société) aux assises nationales de la recherche de 2004. Il préside le Conseil Scientifique du Think-Tank de la Fondation Nicolas Hulot

Il est chevalier de la Légion d’Honneur et des Palmes Académiques.
Il a reçu de la Société Américaine d’ Ecologie en 2013 le « William Skinner Cooper Award« , en commun avec des collègues montpelliérains pour un article paru dans les PNAS et le « Grand Prix » de la Société Française d’Ecologie en 2016 pour l’ensemble de son oeuvre de recherche et pour son implication dans les questions de relation entre science et société. Il a reçu le prix « Lire dans le noir » de Radio France pour son CD sur l’Évolution.

LinkedIn

 

EPE

Créée en 1992, l’Association Française des Entreprises pour l’Environnement, EpE, regroupe une quarantaine de grandes entreprises françaises et internationales issues de tous les secteurs de l’économie qui veulent mieux prendre en compte l’environnement dans leurs décisions stratégiques et dans leur gestion courante.

Nous partageons la même vision de l’environnement comme source de progrès et d’opportunités, dans une acception large du terme : matières premières, énergie, changement climatique, eau, biodiversité, pollutions, déchets, … Nous sommes convaincus que, de même qu’aucun acteur ne peut se développer durablement dans un environnement dégradé, une bonne prise en compte de l’environnement est source de valeur pérenne pour les entreprises que nous sommes.

EpE fournit à ses membres un lieu d’échange entre entreprises et avec les ONG, les ministères, les élus, les scientifiques, les milieux académiques.


Les ambitions d’EpE :

  • Anticiper et analyser, avec un positionnement de cercle de réflexion (think tank) reconnu comme plateforme d’expertises de niveau international
    Notre objectif est de détecter les signaux faibles, avant-coureurs de prochaines réglementations, d’innovations ou de futurs standards de marché. Notre périmètre d’exploration s’étend au moins à l’échelle européenne. Pour ce faire, EpE a vocation à développer, chaque fois que nécessaire, un dialogue ouvert et constructif avec d’autres partenaires : instituts de recherche, monde académique, autres think tanks et réseaux d’experts, associations de protection de l’environnement… et une coopération avec les parties prenantes des entreprises.
  • Améliorer la connaissance et les pratiques des membres, stimuler l’innovation
    Nous contribuons à une meilleure mobilisation des entreprises par l’échange des connaissances et des meilleures pratiques en matière environnementale, qu’il s’agisse de démarches, de méthodologies, d’outils ou de réalisations concrètes. L’objectif est de faire progresser chaque membre par l’apport des autres selon un principe gagnant-gagnant, hors contexte de compétition, et ainsi de concourir à élever le niveau global d’efficacité soutenable des secteurs de l’économie française représentés à EpE.
  • Améliorer la crédibilité des entreprises en matière d’environnement, en faisant connaître leurs réalisations pionnières
    L’activité principale d’EpE prend la forme de commissions et de groupes de travail permanents ou temporaires, axés sur des sujets émergents et d’avenir tels que le changement climatique, les liens entre environnement et santé, la prospective environnementale, la biodiversité, l’économie de l’environnement ou d’autres. Certains de nos travaux font l’objet de publications ou de prises de parole, le portefeuille des meilleures pratiques présentées en commissions formant un « état de l’art », dont la promotion fait partie de nos missions.

 

Suite sur le site Web


Contact:

  •  50 rue de la Chaussée d’Antin Paris 75009
  •  Tél : + (33) 1 49 70 98 50

Prise de contact

INSTITUT POLYNESIEN DE BIOMIMETISME

L’Institut Polynésien de Biomimétisme est une association (loi 1901) reconnue comme organisme de formation. C’est également un réseau international de plus de 150 membres actifs, aux expertises professionnelles complémentaires et variées, autour des différents corps de métier impliqués dans la démarche biomimétique : chercheurs, biologistes, designers, ingénieurs, architectes.…

Il bénéficie par ailleurs du soutien de nombreux partenaires, laboratoires, centres de recherche, universités et prestataires, permettant ainsi d’assurer une continuité dans la mise en place des différents projets et des missions de développement du biomimétisme dans le contexte polynésien.



L’Institut se consacre à 4 domaines d’activités :

  • L’Expédition, l’Écotourisme et les Sciences Participatives. En partenariat avec Nani-travels, l’Institut Polynésien de Biomimétisme propose une immersion de 5 jours dans la nature et la culture polynésiennes. Ainsi, il propose d’ explorer la nature Polynésienne terrestre et marine tout en découvrant le pouvoir inspirant et innovant du Biomimétisme. Une formation aux méthodes et outils du biomimétisme est proposée pour la régénération des écosystèmes coralliens.
  • Le Pilotage et l’assistance aux projets : L’institut s’engage à accompagner les entreprises qui font appel à eux pour co-construire un projet Biomimétique.
  • La Formation approfondie se réalise sur 1 à 3 jours, elle permet de découvrir les concepts de design bioinspiré. Tout au long de la formation, des ateliers ludiques, des explorations des écosystèmes polynésiens et des exercices pratiques de design sont offerts aux participants.
  • Les Initiations au biomimétisme : Les expériences proposées sont là pour créer de l’émerveillement et permettre aux participants de mieux comprendre l’intelligence de la nature dont chacun fait partie. Il ne suffit pas de plonger dans l’océan pour découvrir des paysages de carte postale, encore faut-il également s’inspirer de la nature, vivre avec elle et la prendre en compte dans tous nos projets.

C’est comme cela que l’institut Polynésien de Biomimétisme lutte, principalement, contre la pollution des océans car les nettoyages des déchets ne suffisent plus. Les entreprises doivent innover et créer différemment. Chacun peut contribuer à construire une nouvelle économie fondée sur la Nature, innovante et régénératrice de notre belle planète…



Focus sur un projet :

Le développement de Nurseries Coralliennes bio-inspirées (« BiomimForCoral ») constitue le projet pilote de l’Institut, en partenariat avec le CRIOBE  (centre de recherche sur les récifs coralliens). Le projet consiste à développer des Nurseries Coralliennes bio-inspirées pour restaurer l’écosystème des récifs coralliens.

L’objectif est de faire de ce projet un laboratoire méthodologique et expérimental, sur le cycle de vie complet d’un projet en Biomimétisme.

La phase de prototypage in situ a été lancée sur le Lagon de Moorea, co-financée par l’Office Français de la Biodiversité, complété par un soutien du CNRS, et en coopération avec le Laboratoire Institut d’Electronique et Systèmes  – IES Montpellier.

« BiomimForCoral » sera présenté cette année à BIomim’expo 2020.


Site web


Contact :

ENGAGE

Rejoignez une communauté mobilisée autour  des grands défis du XXIème siècle et rassemblée par l’envie profonde de réinvention, la soif d’imaginer et le désir d’action.

Un espace pour échanger, décrypter, imaginer et faire éclore des futurs désirables.

Créé en 2015, ENGAGE se structure aujourd’hui autour de deux activités :

  • ENGAGE Action lance des Défis citoyens autour des grands enjeux du 21ème siècle
  • ENGAGE University propose des programmes autour des connaissances, savoir-faire et outils fondamentaux pour devenir un pionnier de la transformation. Elle accueille notamment les Explorateurs de nos Défis.

ENGAGE a ouvert en 2019 son campus, Bright City, qui accueille notre communauté multidisciplinaire, nos conférences et ateliers mais également des projets dans des domaines aussi variés que l’environnement, l’éducation, l’IA, l’information, la santé.

suite


Le Défi Biodiversité a pour ambition fondamentale de replacer l’économie au service du vivant.

Comme les autres Défis citoyens développés par ENGAGE, il est le fruit d’un travail conjoint entre citoyens, entreprises, associations, ONG, médias.

Le Défi s’incarne aujourd’hui dans deux projets qui se dérouleront au cours de l’année 2020 :

  • Accompagner 10 entreprises dans leur transformation en alliées de la biodiversité

  • Lancer une campagne de sensibilisation des sphères économique et entrepreneuriale aux enjeux de Biodiversité

Tout savoir et participer


Site Web


Contact pour participer au Défi Biodiversité :

laetitia@engage.world

 

DENIS DARRACQ – SPEAKER 2020

Head of Flight Physics Research & Technology.

PhD in Fluid Dynamics, Poitiers University.


Liens et ressources :

AIRBUS / JANVIER 2018 / Biomimicry: engineering in nature’s style

REDSHIFT / NOV 2019 / Airbus Generates Bionic Design for Flights of the Future

CAPITAL / Juillet 2019 / L’avion du futur pourrait ressembler à un oiseau de proie

AEROBUZZ / JUILLET 2018 / Biomimétisme ou quand la Nature préfigure les avions de demain

USINE NOUVELLE / SEPT 2010 / Chez Airbus, la nature reste une source d’inspiration


LinkedIn