JEREMY GOBE

Le travail de Jérémy Gobé traduit une vision d’un art « dans la vie ». Il va à la rencontre des ouvriers sans ouvrages et des matières sans ouvriers, des objets sans usage et des ouvrages non façonnés.

Au fil de ses expositions en France (Palais de Tokyo, CENTQUATRE-Paris, Fondation Bullukian, etc.) et à l’international (Bass Muséum Miami, Hangzu China Muséum, Shanghai Yuz Museum, etc.), ses œuvres proposent une reconnexion avec la nature.

A l’instar du verbatim d’Auguste Rodin : « un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue », Jérémy Gobé, s’inspirant des savoir-faire anciens, imagine des solutions globales aux problématiques contemporaines.

Depuis 2017 il crée Corail Artefact, un projet art science industrie pour sauver les barrières de corail.


Participation à Biomim’expo 2020 :

Jérémy Gobé nous fera le plaisir de venir témoigner de son parcours, de ses passions, engagements et projets lors d’une séquence de la rubrique « Comme à la maison ».

14h – 14h30 MÉTIER … « ARTISTE – ELEVEUR DE CORAIL ». Quel rapport entre l’art, la science, l’industrie et l’écologie ? Comment un artiste sensible aux objets, aux matières brutes, à l’industrie, habitué des salles d’expos prestigieuses en France et dans le monde se retrouve-t-il un jour stupéfait par la ressemblance entre le motif d’une dentelle du Puy-en-Velay et la géométrie des coraux ? Pour finalement devenir inventeur startupeur pour sauver les récifs coralliens en développant des tuteurs à coraux ?

  • Jérémy Gobé, s’inspirant des savoir-faire anciens, imagine des solutions globales aux problématiques contemporaines. En 2017 il crée Corail Artefact, un projet art science industrie pour sauver les barrières de corail.

Site web

Laisser un commentaire