JEREMY GOBE

Le travail de Jérémy Gobé traduit une vision d’un art « dans la vie ». Il va à la rencontre des ouvriers sans ouvrages et des matières sans ouvriers, des objets sans usage et des ouvrages non façonnés.

Au fil de ses expositions en France (Palais de Tokyo, CENTQUATRE-Paris, Fondation Bullukian, etc.) et à l’international (Bass Muséum Miami, Hangzu China Muséum, Shanghai Yuz Museum, etc.), ses œuvres proposent une reconnexion avec la nature.

A l’instar du verbatim d’Auguste Rodin : « un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue », Jérémy Gobé, s’inspirant des savoir-faire anciens, imagine des solutions globales aux problématiques contemporaines.

Depuis 2017 il crée Corail Artefact, un projet art science industrie pour sauver les barrières de corail.


Participation à Biomim’expo 2020 :

Jérémy Gobé nous fera le plaisir de venir témoigner de son parcours, de ses passions, engagements et projets lors d’une séquence de la rubrique « Comme à la maison ».

14h – 14h30 MÉTIER … « ARTISTE – ELEVEUR DE CORAIL ». Quel rapport entre l’art, la science, l’industrie et l’écologie ? Comment un artiste sensible aux objets, aux matières brutes, à l’industrie, habitué des salles d’expos prestigieuses en France et dans le monde se retrouve-t-il un jour stupéfait par la ressemblance entre le motif d’une dentelle du Puy-en-Velay et la géométrie des coraux ? Pour finalement devenir inventeur startupeur pour sauver les récifs coralliens en développant des tuteurs à coraux ?

  • Jérémy Gobé, s’inspirant des savoir-faire anciens, imagine des solutions globales aux problématiques contemporaines. En 2017 il crée Corail Artefact, un projet art science industrie pour sauver les barrières de corail.

Site web