Comme à la maison 2020

Ce format atypique et intimiste vous a plu ! Nous le renouvelons à Biomim’expo 5 en 2020.

Dans un petit salon aménagé « comme à la maison », discussions informelles et intimes avec des chercheurs, directeurs de labos, managers en entreprise, enseignants, designers, architectes … pour échanger et aller à la découverte des métiers et des fonctions.  Toutes les 30′, un homme ou une femme face à vous.


À la fin d’un déjeuner de famille, une nièce ou un cousin en classe de première qui s’interroge sur son avenir vous prend un peu à part, il sait à peu près où vous travaillez mais en réalité n’a pas tellement d’idée précise, et comme on lui a dit en venant « mais si, profites-en pour lui demander, il sera là »,  il franchit le pas. Vous êtes assis tous les deux, et ne sachant pas très bien par où commencer, il vous lance « mais au fait, c’est quoi ton métier ? » … la suite est à vous ….  

Le pitch ...

Compte-tenu du report de Biomim’expo 2020 du 20 octobre au 1er décembre, le programme sera peut-être légèrement réajusté. Mais la journée restera riche, dense et passionnante !


10h30 – 11h MÉTIER  « ECOLOGUE ». Un terme dont vous entendez de plus en plus souvent parler, des écologues de plus en plus souvent associés, consultés, mais concrètement que font-ils ? d’où viennent-ils ? sont-il des militants ou des techniciens ? quel est leur rôle ? …

  • Blanche Gomez, présidente de l’AFIE, l’Association Française Interprofessionnelle des Ecologues, vous dira tout sur cette nouvelle espèce de partenaires au service de vos projets d’avenir.

11h15 – 11h45 MÉTIER « TAXONOMISTE ». … à vous de le définir, vous avez 5 minutes. Pas facile ? Et pourtant c’est un beau et indispensable métier. Venez partager ce moment pour découvrir à quel point il est si essentiel de savoir classer et bien classer les êtres vivants, ou toutes sortes d’éléments pour pouvoir mieux les comprendre, les analyser, les comparer. Comment travaillent les taxonomistes ? quelles sont leurs formations ? Est-ce aussi un travail sur le terrain ? de découvertes ? 

  • Romain Garrouste, chercheur à L’Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité, un laboratoire commun (UMR 7205) du CNRS, du Muséum national d’Histoire naturelle, de Sorbonne Université, de l’École pratique des hautes études et de l’Université des Antilles.Labrousse, vous dira tout de son métier, de ses passions, et de ses aventures. 

12h – 12h30 MÉTIER … « PAYSAN CHERCHEUR ». Comment rechercher en permanence à concilier agriculture biologique et régénération des sols ? Comment répondre aux enjeux de stockage carbone ?, d’eau ?, de biodiversité ? … mais aussi de santé et de goût dans les assiettes ! Comment convertir une ferme conventionnelle vers des pratiques innovantes et en constante amélioration ?

  • Félix Noblia, paysan chercheur, installé dans le Pays Basque en polyculture élevage sur la Ferme de Larrous ! Un pionnier de l’Agriculture Bio de Conservation qui vous racontera son parcours, ses avancées et sa vision de la transition agroécologique. Félix Noblia est aussi vice-président de Fermes d’avenir.

14h – 14h30 MÉTIER … « ARTISTE – ELEVEUR DE CORAIL ». Quel rapport entre l’art, la science, l’industrie et l’écologie ? Comment un artiste sensible aux objets, aux matières brutes, à l’industrie, habitué des salles d’expos prestigieuses en France et dans le monde se retrouve-t-il un jour stupéfait par la ressemblance entre le motif d’une dentelle du Puy-en-Velay et la géométrie des coraux ? Pour finalement devenir inventeur startupeur pour sauver les récifs coralliens en développant des tuteurs à coraux ?

  • Jérémy Gobé, s’inspirant des savoir-faire anciens, imagine des solutions globales aux problématiques contemporaines. En 2017 il crée Corail Artefact, un projet art science industrie pour sauver les barrières de corail.

14h45 – 15h15 MÉTIER … « CONSERVATEUR DE RESERVE NATURELLE NATIONALE ». Voilà surement un métier de rêve ! … avec surement aussi des difficultés ? du stress ? des joies ? des combats ?  Etudier la nature, la protéger, l’observer, y vivre en immersion, mais comment devient-on conservateur d’un espace naturel ? quel parcours ? quelles sont les missions ? qui décide de quoi ? comment concilier les différentes parties prenantes ? (un job politique et diplomatique aussi ?) …

  • Pascal Provost, biologiste de formation et ornithologue, conservateur de la Réserve naturelle nationale des Sept-Îles (créée avec l’aide de la LPO en 1912 !!) vous racontera tout et vous allez en apprendre beaucoup auprès d’un passionné à la connaissance encyclopédique !

15h30 – 16h MÉTIER … « CHERCHEUR – CHASSEUR DE PAPILLONS ». Comment et pourquoi devient-on passionné des propriétés optiques des matériaux ? 🙂 et comment se retrouve-t-on à chasser des papillons Morphos en Amazonie ? D’ailleurs, comment prépare-t-on de telles excursions ? avec qui sont-elles organisées ? Quelle est la vie quotidienne d’un professeur de physique chercheur en nanostructures de surfaces ? Sommes-nous nuls face au génie des matériaux du vivant ? …

  • Serge Berthier, professeur de physique à l’Université Paris-Diderot ; chercheur à l’Institut des nanosciences de Paris.

16h15 – 16h45 MÉTIER … « NATURALISTE – SENTINELLE DE LA BIODIVERSITE ». Protéger la nature et la biodiversité à notre échelle ? Contribuer à la connaissance sur les espèces qui nous entourent ? Transmettre sa passion pour l’ornithologie à autrui et animer une communauté sensible aux mêmes enjeux par des programmes de science participative. Venez découvrir un métier à la fois proche de la nature et des autres, en plein essor car de plus en plus utile pour nous aider à mieux comprendre et vivre avec le vivant qui nous entoure.

  • Grégoire Loïs, directeur-adjoint de Vigie-Nature, au Muséum national d’histoire naturelle et naturaliste à l’Agence Régionale de la Biodiversité d’Île-de-France

Retour vers le programme général