HANKOOK i-Flex airless tire

JANV 2022

Hankook showed the first airless tire at Ces 2022 in Las Vegas: it is called i-Flex and, thanks to the collaboration with Hyundai, it was mounted on the modular Plug & Drive (PnD) platform of the South Korean manufacturer that allows the mobility of objects normally inanimate, robots and robotic concepts I-Flex is characterized by a biomimetic design, the result of science (biomimicry in fact) that studies and imitates the biological and biomechanical processes of nature and living beings as a source of inspiration for the improvement of activities and technologies human. It allows excellent shock absorption and considerable vertical load capacity, while the fact of not having air inside increases safety while reducing maintenance costs: having no air inside, it is not subject to punctures or leaks of pressure. Important qualities with a view to the mobility of the future with autonomous driving.

As for dimensions, the model seen at Ces is small, with a diameter of 400 mm and a width of 105 mm. As for the structure, to absorb the shocks of the road and be able to carry heavy loads, the Hankook technicians were inspired by the cellular structure of living organisms, with multilayer interconnections to connect the myriad of small hexagonal and tetragonal structures, of different stiffness for a more stable load support. In addition, the concave C-shaped tread profile ensures maximum contact patch on the road, maximizing safety. The tread – designed for the multidirectional movement of the vehicle – adopts the same characteristic honeycomb pattern of the inside of the tire.


auto123.com :

Une technologie révolutionnaire
Récemment, pneu Hankook a lancé un tout nouveau pneu futuriste, voire révolutionnaire ; le iFlex. Ces nouvelles roues, qui sont conçues à partir de polyuréthane synthétique, sont recyclables à 95%. Le confort sonore serait augmenté par rapport à un pneu régulier et même la consommation d’essence serait nettement diminuée. En plus d’être résistant à la crevaison, « l’airless », qui est inspiré des chenilles qui équipent les chars d’assaut et les motoneiges, comporte plusieurs  avantages. 

Des avantages incomparables 
Plus léger qu’un pneu régulier, le iFlex offre un niveau d’absorption des chocs au maximum grâce aux entailles de sa structure. N’ayant pas de jantes, ce pneu est constitué d’une seule composante, maximisant ainsi votre sécurité. Un tel pneu serait capable de s’adapter en fonction des changements de la voiture et des différents types de revêtements au sol. En effet, lorsqu’il y a augmentation de la vitesse, la bande centrale du pneu s’affaisse, laissant ainsi une surface de contact au sol plus grande, ce qui favorise l’adhérence. Au contraire, à basse vitesse, la bande centrale se rétracte, ce qui limite la surface de contact au sol aux seuls bords du pneu, dans le but de réduire la consommation d’essence. Cette nouvelle technologie est donc  plus simple, plus économique ainsi qu’écologique. Pour l’instant, aucune date n’a été mentionnée par pneu Hankook pour la mise en marché. 



TALENTS ASSOCIÉS

La Nature comme partenaire pour transformer le monde

Nous sommes une TPE composée de deux associées et de consultants.. Nous proposons des bilans de compétences et des formations pour accompagner les chefs d’entreprises et leurs équipes. Une formation en particulier permet de remettre en lien les entrepreneurs et la Nature au sens large du terme. Nos enseignant sont les chevaux, loups , arbres, plantes etc.


Site Web


Contact:

Sophie Marty Elissagaray

smarty@talents-associes.com

MYCOPHYTO

MYCOPHYTO, start-up Deep Tech, invente l’agriculture de demain grâce à ses champignons mycorhiziens, biostimulants naturels des plantes


MYCOPHYTO a été co-fondée en 2017 par Justine LIPUMA, docteur en microbiologie et Christine PONCET, ingénieure agronome. Spin off INRAE (INRA) et UCA (Université Côte d’Azur), elle a reçu plus de 12 prix depuis sa création.

MYCOPHYTO, c’est développer, produire et proposer aux professionnels de l’agriculture des solutions biologiques efficaces en adaptant des savoirs scientifiques concernant la symbiose mycorhizienne.


Retour sur l’intervention de Mathilde Clément, responsable R&D, sur le plateau de Biomim’expo à Marseille lors du Congrès mondial de la Nature UICN :


Site Web


Contact:

Jean-Nicolas Detourbet

jeannicolas.detourbet@mycophyto.fr

SIGNS

Les laboratoires SIGNS : solutions novatrices pour le bien être animal

Des produits améliorant les conditions de vie et de l’état émotionnel des animaux de production, de laboratoire, de parcs zoologiques et même pour l’être humain.

SIGNS (Semiochemicals for Innovation Gathering Novelty and Sustainability), créée en 2018, est l’agence de valorisation des brevets du Group-IRSEA, leader mondial dans la recherche en sémiochimie. Les deux entités ont développé une gamme de produits à base de phéromones de synthèse copiant la nature reproduisant ainsi les effets bénéfiques pour l’animal.

Créé en 1995, l’institut de recherche IRSEA a isolé et reproduit la première phéromone chez le chat (Feliway) ouvrant ainsi de nouvelles voies de compréhension et de communication inter et intra espèces. Depuis, de nombreuses applications ont été développées, notamment chez le chien (Adaptil) et le cheval (ConfidenceEQ / Equanimity) ainsi que chez les animaux de rente (Porcins, volailles, lapins, ovins, caprins, bovins…).

Les laboratoires SIGNS ont en charge le développement et la commercialisation des produits issus des recherches d’IRSEA

IRSEA détient aujourd’hui plus de 300 brevets et les laboratoires SIGNS ont en charge le développement et la commercialisation des produits issus de ces recherches. Les Laboratoires SIGNS commercialisent aujourd’hui ces phéromones et vous apportent des produits naturels et respectueux de l’environnement tout en répondant aux critères de bien-être et de productivité.


Retour sur l’intervention d’Alessandro Cozzi sur le plateau de Biomim’expo à Marseille lors du Congrès mondial de la Nature UICN :


Site Web


Contact:

Manon FELICIAN

Chef du Service Communication Group-IRSEA

(+33) 4 90 75 06 12

m.felician@group-irsea.com

ECOCEAN

Solutions de restauration du milieu marin

ECOCEAN, L’INNOVATION AU SERVICE DE LA BIODIVERSITÉ AQUATIQUE

Ecocean est une entreprise française pionnière qui agit et innove en faveur de la biodiversité aquatique. Les zones riveraines et littorales sont de plus en plus touchées par les activités humaines et de nombreux jeunes poissons présents dans les zones peu profondes se heurtent à une absence d’habitats naturels. En effet, dans le cycle de vie des poissons marins côtiers, les post-larves (nouveaux nés) reviennent sur le littoral et recherchent un habitat favorable à leur développement (nurserie). Or, cet habitat est souvent dégradé par les constructions humaines : il y a donc nécessité à agir !

L’origine : en 2003, ECOCEAN a développé un savoir-faire unique, celui de la collecte et de l’élevage de post-larves (PCC) pour une valorisation durable de la ressource marine et la conservation de la biodiversité des écosystèmes marins. Devenue aujourd’hui leader mondial de la technique de PCC, Ecocean a obtenu le statut de Jeune Entreprise Innovante dès sa création . Elle est également soutenue par la BPI. Nos différentes expériences en milieu marin nous ont permis de développer différentes applications exclusives dans les techniques de capture et d’élevage des post-larves. Ces applications s’articulent aujourd’hui autour de 4 métiers : l’élevage Raisonné, la restauration écologique, la vente d’engins de pêche et d’élevage, le diagnostic.


LE MONITEUR / SEPT 2021

Ecocean tient bon la barre de la biodiversité marine


Site Web


Contact:

Sabrina PALMIERI sabrina.palmieri@ecocean.fr

ALEXANDRA HOUSSAYE

Alexandra Houssaye est Paléontologue au Muséum National d’Histoire Naturelle, directrice de recherche au CNRS, au laboratoire MECADEV (mécanismes adaptatifs et évolution) au MNHN. Paléontologue de formation, elle est chercheuse en morphologie fonctionnelle et étudie les adaptations du squelette au cours de l’histoire évolutive des amniotes.

Spécialiste de l’os, elle se focalise sur les adaptations biomécaniques des structures externes et internes des os. Son but est de mieux comprendre le lien forme/fonction chez les organismes actuels afin de pouvoir faire des inférences chez les organismes fossiles et ainsi de mieux comprendre comment le squelette, et donc les organismes, se sont adaptés à des changements de contraintes biomécaniques importants au cours de leur évolution.

Elle fait partie des 46 chercheurs et enseignants-chercheurs du Centre de recherche en paléontologie à Paris. C’est un laboratoire entièrement dédié à la paléontologie. Il est sous la triple tutelle du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), de Sorbonne Université et du CNRS (INEE). 

Alexandra Houssaye est l’auteur d’une thèse

  • La « pachyostose » chez les squamates du Crétacé supérieur : implications phylogénétiques, morphofonctionnelles et paléoécologiques 

Et dirige actuellement 3 thèses

  • Structure interne et externe des os des membres chez les dinosaures et leurs cousins en fonction de leur posture 
  • Adaptation morphologique et microanatomique des os longs à la graviportalité chez les Rhinocerotoidea
  • Vers un gigantisme extrême – Adaptations internes et externes des os longs chez les dinosaures souropodomorphes


Emission radio : https://www.franceinter.fr/personnes/alexandra-houssaye

Article : https://theconversation.com/ces-reptiles-marins-pondaient-de-tres-gros-bebes-du-nouveau-chez-les-plesiosaures-114575

Article :  https://theconversation.com/enquete-chez-le-seul-mammifere-herbivore-devenu-aquatique-une-sirene-prehistorique-124049


Site web

Twitter


NICOLAS GILSOUL

Nicolas Gilsoul est Grand prix de Rome. Architecte, docteur en sciences et paysagiste il est fondateur et président de l’agence à Paris.

Ses réalisations ont reçu depuis 1996 de nombreuses distinctions internationales. Il combine depuis 1997 une pratique opérationnelle et une activité de conseil sur plus de 18 pays dans le domaine de l’architecture, du paysage urbain et des jardins d’exception.

Son savoir-faire précis d’artisan et ses connaissances scientifiques sur la question du vivant sont au service du rêve. Associant des méthodes de création issues du cinéma et une analyse prospective sur le futur des villes, sa vision est aujourd’hui sollicitée en Europe, en Inde et au Moyen-Orient.

Il est Professeur aux Beaux Arts de Bruxelles, à l’Ecole d’Architecture Paris Malaquais et à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.


Son dernier ouvrage :

L’architecte Nicolas Gilsoul offre un bestiaire érudit et original des animaux peuplant nos villes. Il nous invite à nous reconnecter au vivant, pour dessiner de nouvelles perspectives sur l’art de concevoir la ville de demain avec le génie animal.


Site web

BIOINSPIR

Créateur de molécule d’intérêt 100% biosourcées pour les secteurs de la cosmétique et de la chimie fine

Après 15 années de recherche en chimie écologique au sein du laboratoire ChimEco, la Pr. Claude Grison s’associe à Technofounders afin de créer BioInspir en 2020, avec comme objectif de commercialiser la production de molécules biosourcées et naturelles à façon pour les secteurs de la cosmétique et de la chimie fine.

BioInspir sélectionne certaines espèces de plantes capables de biosorber des métaux contenus dans des effluents naturels ou industriels. L’utilisation de ces plantes permet de créer des filtres pour capter les métaux, et à partir de ces derniers, de concevoir des écocatalyseurs utilisés pour la synthèse douce de produits à haute valeur ajoutée.

Aujourd’hui, l’entreprise dispose d’une librairie de molécules qui évolue jour après jour. De nouvelles molécules sont développées chaque semaine, soit à façon pour des clients, soit sur des molécules à enjeu pour de nombreuses entreprises.

Après avoir sécurisé un financement de près d’1 million d’euros en Septembre 2020, BioInspir développe sa librairie de molécules et prépare la montée en capacité à l’échelle du kilo-lab.


Communiqué de presse :

BIOINSPIR accélère sa croissance et sécurise un financement de près d’1 million d’eurosMontpellier, le 9 septembre 2020 – Issue des 15 années de recherche menées par Claude Grison et le laboratoire ChimEco, Bioinspir synthétise des molécules pour la chimie fine à partir de sa plateforme unique d’écocatalyse. Seulement quelques mois après sa création, la start-up deeptech sécurise un financement de près d’1 million d’euros pour accompagner sa première phase commerciale. Ces dernières semaines, la start-up a notamment réalisé un tour de table auprès de TechnoFounders Participations, a été lauréate du concours d’innovation i-Nov et bénéficiaire de la Bourse French Tech Emergence. Toutes les annonces et informations du communiqué ici


LES ECHOS / SEPT 2020 / Bioinspir invente un filtre végétal pour dépolluer les eaux contaminées

Issue du laboratoire ChimEco de l’université de Montpellier, la start-up Bioinspir a mis au point un filtre végétal pour capter les métaux dans les eaux polluées. Conçu à partir de plantes aquatiques envahissantes, il pourra ensuite être réutilisé pour d’autres applications. Des discussions sont en cours avec des industriels de la chimie. Suite.

L’écocatalyse, une révolution écologique et économie verte ? | Claude Grison | TEDxParisSalon
Claude Grison explique Bioinspir lors de la Biomim’expo digital week de 2020

Site Web


Contact :

contact@bioinspir.com

Expo Paris Agricole

L’agriculture urbaine s’invite dans nos villes, sous des formes diverses et parfois étonnantes. Le photographe Giovanni Del Brenna nous propose ici son carnet de voyage, à la rencontre des « Parisculteurs » de la capitale, illustrant ces nouveaux paysages urbains qui sont aussi autant de paysages humains. La ville redevient nourricière … de denrées alimentaires, mais également de liens sociaux, de biodiversité, de connaissances et de reconnexions.

Quelques planches de cette collection :

Les Bergers Urbains en pâturage en parcours dans la résidence Lumière des 4000 avec les brebis de l’association Clinamen pour le bailleur social Plaine Commune Habitat. La Courneuve. Novembre 2018

Mise en place de bacs de plantations pour tester des technosols (sols construits à partir de déchets verts de la ville). Toit AgroParisTech, Paris Ve. Mai 2017

Récolte de pâtissons sur le toit de l’Opéra Bastille. 1000 mètres carrés de potager conçus et exploités par Topager. Paris XIIe. Septembre 2018

Les poules de Houdan au siège de la RATP sont nourries avec les restes de la cantine. Paris XIIe. Juin 2017

Les Houblonnières, projet conçu et réalisé par Topager et Mattia Paco Rizzi sur un toit de Keys Properties à Levallois. Juillet 2017

Culture d’endives bio par la micro-ferme urbaine La Caverne dans le parking désaffecté Raymond Queneau. Paris XVIIIe. Novembre 2018

Production de pleurotes bio dans la ferme urbaine La Caverne dans le parking désaffecté Raymond Queneau. Paris XVIIIe. Novembre 2018

Potager vertical installé par METRO France et INFARM dans l’entrepôt METRO de Nanterre, en hydroponique. Avril 2019

La RECyclerie, implantée dans une ancienne gare de la petite ceinture à Paris. Travail collaboratif et réhabilitation. Avril 2017.

Biodiversiterre 2017. Une installation végétale sur 10.000 m2 Avenue Foch à Paris. Conçu par l’artiste Gad Weil. Opération de sensibilisation du public organisé par la Mairie de Paris. Juin 2017


Intégralité des photos à retrouver sur le site du photographe.



Pour en savoir plus sur l’agriculture urbaine :

Toute l’info sur le site spécialisé :  www.agri-city.info

Les Parisculteurs, site officiel

LES HORIZONS / JANVIER 2020 / Agriculture urbaine

CERDD / MAI 2019 / Caractéristiques de l’agriculture urbaine (formes & services)

FUTURA SCIENCES / MARS 2019 / Qu’est-ce que l’agriculture urbaine ?

REPORTERRE / AVRIL 2018 / L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes

IEB

Institut pour une Entreprise Bio-animée (IEB)


S’inspirer du vivant pour manager les hommes


L’IEB est un cabinet conseil &  un espace de recherches à destination des entreprises. Il est animé par des spécialistes des organisations et du management dont les compétences combinées offrent un vaste champ d’expertise couvrant l’ensemble du domaine social, de la QVT, des fonctionnements agiles et de l’excellence opérationnelle.

Notre proposition de valeur est de développer l’art de manager les collaborateurs grâce aux principes d’adaptabilité, d’organisation et de fonctionnement les plus performants du vivant.

Pour ce faire, nous recensons et étudions les schémas de développement vertueux, performants et durables, élaborés par la nature, fournis par la microbiologie, la neurobiologie, la paléoanthropologie la génétique et les neuro-sciences. Nous sélectionnons ceux qui se révèlent aptes à une transposition pertinente en entreprise.

Nous intervenons aux côtés des directions générales pour leur permettre d’intégrer les principes de la bio-animation. Notre objectif constant est de permettre aux entreprises de devenir l’employeur de référence sur leur secteur d’activité.

Intervention de Jean-Mary Pierre à la Biomim’expo digital week 2020

Site Web


Contact:

Jean-Mary PIERRE

06-85-10-89-09

contact@bio-inspiration.fr