SYLVOMIMETISME

Sylvomimétisme : se centrer sur les arbres et sur la forêt pour trouver en entreprise des solutions inédites.

Au cœur d’une forêt millénaire d’Auvergne à son climax, peuplée de sapins pectinés et de hêtres, managers, dirigeants et leurs équipes viennent trouver de nouvelles pistes d’action et d’organisation grâce au biomimétisme vécu en forêt. Pour eux, il peut s’agir de construire sa feuille de route, de se relancer collectivement, d’innover, de choisir, d’avancer ensemble, de survivre, de se transformer, de travailler sa raison d’être (d’hêtre) ou de donner du sens.

Pour eux, il s’agit de se décentrer et se centrer sur la forêt, de s’étonner et apprendre ensemble, pour débloquer des situations figées, pour trouver un espace et du temps de renouvellement, de sérénité, pour trouver des solutions équilibrées, nouvelles et inédites.

4 axes guident la démarche :

  • se connecter au vivant, à son énergie, au « savoir-hêtre »,
  • explorer, travailler sa longueur de vue, sa raison d’être, faire émerger l’inédit,
  • exploiter, créer une production, la valoriser, recycler,
  • et coopérer, travailler en « écho système ».

Le sylvomimétisme est né d’une coopération entre les expertises

  • de Charles-Etienne Dupont en gestion forestière et en sylviculture à couvert continu,
  • de Pierre Gérard en créativité, en hybridation, en biomimétisme, et en exploration des futurs souhaitables,
  • et de Catherine Redelsperger, en leadership, en coopération, en systémie et en intelligence collective.


Site web


Contact :

Laisser un commentaire