SYLVOMIMETISME

Sylvomimétisme : se centrer sur les arbres et sur la forêt pour trouver en entreprise des solutions inédites.

Au cœur d’une forêt millénaire d’Auvergne à son climax, peuplée de sapins pectinés et de hêtres, managers, dirigeants et leurs équipes viennent trouver de nouvelles pistes d’action et d’organisation grâce au biomimétisme vécu en forêt. Pour eux, il peut s’agir de construire sa feuille de route, de se relancer collectivement, d’innover, de choisir, d’avancer ensemble, de survivre, de se transformer, de travailler sa raison d’être (d’hêtre) ou de donner du sens.

Pour eux, il s’agit de se décentrer et se centrer sur la forêt, de s’étonner et apprendre ensemble, pour débloquer des situations figées, pour trouver un espace et du temps de renouvellement, de sérénité, pour trouver des solutions équilibrées, nouvelles et inédites.

4 axes guident la démarche :

  • se connecter au vivant, à son énergie, au « savoir-hêtre »,
  • explorer, travailler sa longueur de vue, sa raison d’être, faire émerger l’inédit,
  • exploiter, créer une production, la valoriser, recycler,
  • et coopérer, travailler en « écho système ».

Le sylvomimétisme est né d’une coopération entre les expertises

  • de Charles-Etienne Dupont en gestion forestière et en sylviculture à couvert continu,
  • de Pierre Gérard en créativité, en hybridation, en biomimétisme, et en exploration des futurs souhaitables,
  • et de Catherine Redelsperger, en leadership, en coopération, en systémie et en intelligence collective.

Atelier durant la Biomim’expo Digital Week 2020 :

Cliquez ICI pour vous inscrire et partir en balade en forêt …



Site web


Contact :

EVA’S SPACES

This year while addressing the U.S. Congress President Emmanuel Macron
stated: « There’s no Planet B” further placing this phrase into the
mainstream media and reminding the world that climate change is real. But
does this knowledge change something in our choices and how we live our
daily lives? How can we motivate numerous individuals to change their
habits and live lives that benefits both people and the planet? That kind
of life-changing motivation comes from a profound personal revelation!

Anastasia Talkova-Crestani, architect, artist on her work :

Environmental Generational Amnesia , a concept introduced by Peter H. Kahn. His work addresses  » from a psychological stance – two words trends that are powerfully reshaping human existence: the degradation if not distraction of large parts of the natural world, and unprecedented technological development , both in the therme of its computational sophistication and pervasiveness.These ideas are incredibly important as we navigate creating a balance between our natural and technological worlds.

We should investigate and find a new ways and forms of emergence of co-relations humain-nature in the era of mondialisation.
Through the concept  » architecture – a new form of natural medicine » I engage myself to bring bio-inspired solutions to humans in the « non places »* in the aim to restore and maintain the degree of homeostasis and well-being, to reconnect to Natureand inspire to take care of oneself and the other living forms that make up this world”.