SYLVOMIMETISME

Sylvomimétisme : se centrer sur les arbres et sur la forêt pour trouver en entreprise des solutions inédites.

Au cœur d’une forêt millénaire d’Auvergne à son climax, peuplée de sapins pectinés et de hêtres, managers, dirigeants et leurs équipes viennent trouver de nouvelles pistes d’action et d’organisation grâce au biomimétisme vécu en forêt. Pour eux, il peut s’agir de construire sa feuille de route, de se relancer collectivement, d’innover, de choisir, d’avancer ensemble, de survivre, de se transformer, de travailler sa raison d’être (d’hêtre) ou de donner du sens.

Pour eux, il s’agit de se décentrer et se centrer sur la forêt, de s’étonner et apprendre ensemble, pour débloquer des situations figées, pour trouver un espace et du temps de renouvellement, de sérénité, pour trouver des solutions équilibrées, nouvelles et inédites.

4 axes guident la démarche :

  • se connecter au vivant, à son énergie, au « savoir-hêtre »,
  • explorer, travailler sa longueur de vue, sa raison d’être, faire émerger l’inédit,
  • exploiter, créer une production, la valoriser, recycler,
  • et coopérer, travailler en « écho système ».

Le sylvomimétisme est né d’une coopération entre les expertises

  • de Charles-Etienne Dupont en gestion forestière et en sylviculture à couvert continu,
  • de Pierre Gérard en créativité, en hybridation, en biomimétisme, et en exploration des futurs souhaitables,
  • et de Catherine Redelsperger, en leadership, en coopération, en systémie et en intelligence collective.

Atelier durant la Biomim’expo Digital Week 2020 :

Cliquez ICI pour vous inscrire et partir en balade en forêt …



Site web


Contact :

GABRIELLE HALPERN

Diplômée de l’École normale supérieure et chercheur-associée, elle est docteur en philosophie. Après un passage à l’Université Paris-Dauphine et à la Faculté catholique pour s’initier respectivement à la stratégie des organisations et au droit canon, elle a vécu pendant un an à Jérusalem pour y étudier le Talmud.

A son retour, et parallèlement à sa thèse en philosophie, elle a travaillé successivement au sein des cabinets du Ministre de l’Économie et des Finances, du Secrétaire d’État à la Recherche et à l’Enseignement Supérieur et du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en tant que « Conseillère Prospective et Discours », durant près de 4 ans.

Directrice du développement, puis Directrice Générale adjointe d’un incubateur de start-ups, elle est actuellement directrice associée d’un Groupe international, qui conseille des entreprises et des institutions publiques.

Ses travaux de recherche portent entre autres sur la question de l’Hybride.


Contribution à Biomim’expo 2020 : (plénière de clôture à 17h30)

« Tous centaures ! Eloge de l’hybridation

Ou comment pouvons-nous penser la nature ?  »

Nous avons construit nos vies autour de notre angoisse de l’imprévisible, du contradictoire, de l’hybride, qui s’incarnent dans la figure effrayante du Centaure. Toute l’histoire de l’humanité est celle du refoulement, du rejet, de la tentative d’élimination de l’inconnu, de l’incertain, de tout ce qui ne peut entrer dans nos cases a priori. Cela signifie qu’une part importante de la réalité, – de la nature -, n’entre pas dans nos cases et que nous passons donc à côté de celle-ci, sans nous en rendre compte. Ce qui est en crise, avant tout, c’est donc notre rapport avec la réalité, puisque nous avons perdu contact avec elle, et avec la nature par la même occasion.

Pour nous réconcilier avec elle, il nous faudrait entièrement revoir la manière dont nous l’abordons et en finir avec une rationalité rigide qui nous a fait passer de l’humanisme à l’anthropocentrisme, puis au transhumanisme. En adoptant une pensée hybride correspondant au caractère hybride de la réalité, – de la nature -, nous nous rendrons compte progressivement combien nous avons tout à gagner à devenir des centaures …


Dédicace à Biomim’expo 2020 :

Gabrielle Halpern, Tous centaures ! Eloge de l’hybridation, © Editions Le Pommier, Paris, 2020

Séance de dédicaces entre 16h45 et 17h15 (niveau S3)

Communiqué de presse


Vidéo :

A la conquête de l’hybride : la victoire des centaures ?


Articles publiés :

CONFINEWS / Rubrique Gabrielle Halpern / série d’articles

L’Opinion / 03 MARS 2020 / L’hybridation: le nouveau défi des entreprises !

Réforme / 23 AVRIL 2020 / Covid-19 ou le retour de l’imprévisible

Fondation Jean Jaurès / 09 JANVIER 2019 / Cubisme et réseaux sociaux : le monde à l’heure de plusieurs vérités


Twitter