TISSIUM

A NEW ERA OF RECONSTRUCTIVE POLYMERS

TISSIUM™ invents the next generation of synthetic polymers for tissue reconstruction :

  • BIOMORPHIC : Conforms to and integrates with surrounding tissue to enable natural healing
  • PROGRAMMABLE : Modular polymer design can be adjusted to match tissue-specific requirements

TISSIUM was founded in 2013 to address one of the most persistent medical challenges since the inception of surgical procedures: to reconstruct damaged tissue and restore its natural function.

Since the discovery of our first polymer at the labs of Bob Langer and Jeff Karp at MIT, we recognized the exceptional potential for our technology to revolutionize the field of tissue reconstruction in multiple therapeutic areas.

Our unique approach to product development leverages the knowledge gained from the development of our technology platform comprised of proprietary polymers, activation technologies, and delivery devices.

We have developed a fully integrated innovation, design, commercialization and manufacturing platform to support our internal programs as well as co-development partnerships with leaders in the medtech industry.


L’intervention de Maria Pereira à Biomim’expo 2019 :


La planche Biomim’review :

 


Releases :

Les Echos / 20 NOV 2019 / Tissium lève 39 millions d’euros pour ses polymères chirurgicaux programmables

BFM BUSINESS / 21 NOV 2019 / La start-up tricolore Tissium, qui veut réparer les tissus humains, lève 39 millions d’euros

SOFINNOVA / 20 NOV 2019 / TISSIUM Closes €39M Series B Funding Round

LABIOTECH / 20 NOV 2019 / €39M Series B to Fund Biopolymers for Surgery and Implants

other news


Site web


Contact :

SHARKLET

No antimicrobials. No chemicals. Just Sharklet.

Sharklet is the world’s first technology to inhibit bacterial growth through pattern alone. The Sharklet surface is comprised of millions of microscopic features arranged in a distinct diamond pattern. The structure of the pattern alone inhibits bacteria from attaching, colonizing and forming biofilms. Sharklet contains no toxic additives or chemicals, and uses no antibiotics or antimicrobials.

Sharklet draws inspiration from the shape and pattern of the dermal denticles of sharkskin. Sharks are resistant to fouling organisms in the water including algae and barnacles.

Founded in 2007, Sharklet Technologies, Inc. uses the Sharklet micropattern to control bacteria and other microorganisms. Originally discovered by Dr. Tony Brennan at the University of Florida, STI has licensed the technology to develop medical devices and consumer applications utilizing the Sharklet pattern.

After relocating in 2009, we are now located in the Colorado Bioscience Park in Aurora, Colorado, in a facility that includes business development and management offices as well as a GLP-ready microbiology and cell culture lab.


Vidéos :


La planche Biomim’review :


Site web


Contact :

Address 12635 E. Montview Blvd. Suite 155
Aurora, CO 80045Phone 720-859-4070
Email bd@sharklet.co

MYCOPHYTO

MYCOPHYTO a été co-fondée en 2017 par Justine LIPUMA, docteur en microbiologie et Christine PONCET, ingénieure agronome. Spin off INRAE (INRA) et UCA (Université Côte d’Azur), elle a reçu plus de 12 prix depuis sa création.

MYCOPHYTO, c’est développer, produire et proposer aux professionnels de l’agriculture des solutions biologiques efficaces en adaptant des savoirs scientifiques concernant la symbiose mycorhizienne.

MYCOPHYTO, spin-off INRAE et UCA, intègre les dernières connaissances des sciences de la vie et des innovations technologies. La start-up dispose de solutions brevetées sur l’implémentation de champignons mycorhiziens arbusculaires (CMAs) indigènes dans les cultures afin de recréer des synergies naturelles durables avec les racines des plantes.

MYCOPHYTO s’appuie sur une dynamique d’acteurs clefs intégrant : scientifiques de renommée mondiale, structures mixtes de recherche, instituts techniques et de formation et agriculteurs ambassadeurs.


Vidéos :


Other releases :

LA TRIBUNE / 18 MAR 2020 / Mycophyto, cette deeptech qui fait la preuve du concept

BPI FRANCE / 19 NOV 2019 / Mycophyto : L’agriculture métamorphosée par la science

LES HORIZONS / 17 DEC 2019 / Mycophyto, l’alternative naturelle aux pesticides qui accroît les rendements

CREDIT AGRICOLE INFO / 21 OCT 2019 / Mycophyto, une alternative naturelle et sur-mesure aux intrants chimiques

FRENCH WEB / 25 SEP 2019 / La startup Mycophyto lève 1,4 million d’euros pour proposer une alternative biologique aux pesticides


Site web


Contact :

Justine LIPUMA, Co-Fondatrice & CEO
540 avenue de la Plaine
06250 Mougins
contact@mycophyto.fr

PROPHESEE

REVEALS THE INVISIBLE

With the world’s most advanced neuromorphic vision systems, inspired by human vision and built on the foundation of neuromorphic engineering.

PROPHESEE is the revolutionary system that gives Metavision to machines, revealing what was previously invisible to them.

Prophesee is the inventor of the world’s most advanced neuromorphic vision systems.

Inspired by human vision, Prophesee’s technology  uses a patented sensor design and AI algorithms  that mimic the eye and brain to reveal what was invisible until now using standard frame-based technology.

Prophesee’s machine vision systems open new potential in areas such as autonomous vehicles, industrial automation, IoT, security and surveillance, and AR/VR. One early application was in medical devices that restore vision to the blind.

Prophesee’s technology is fundamentally different from the traditional image sensors – it introduces a paradigm shift in computer visionevent-based vision.


Intervention de Guillaume Butin à Biomim’expo 2019 :


La planche Biomim’review :


Other releases :

BFM Business 26 FEV 2020 : Sony entre au capital du français Prophesee pour aller plus loin dans la vision artificielle

Techniques de l’ingénieur 18 MAR 2020 : Prophesee met au point des capteurs de vision neuromorphique

Les Echos Entrepreneurs 28 OCT 2019 : Prophesee sécurise 25 millions d’euros et déploie ses capteurs dans l’industrie

La Tribune 28 OCT 2019 : La deeptech Prophesee lève 25 millions d’euros pour donner la vue aux aveugles et aux machines

Le Figaro 28 OCT 2019 : Prophesee lève 25 millions et affiche de nouvelles ambitions

VB 28 OCT 2019 : Prophesee raises $28 million for machine vision sensors that mimic the human eye


Site web


Contact :

Guillaume Butin | Marketing Communications Director

gbutin@prophesee.ai | +33 (0) 6 63 87 26 39

 

MODULATIO

Solution de répartition différenciée des contraintes mécaniques dans les secteurs de l’industrie et de la construction.

Le brevet fondateur de Modulatio’ porte sur un procédé de mise en forme de la matière qui permet d’en moduler la densité en fonction des besoins.

Exactement comme le fait la nature dans toutes les structures qu’elle crée. Nos os ne sont pas pleins mais ce ne sont pas non plus de simples tubes : ils sont renforcés par une structure dite « trabéculaire », constituée d’une multitude de minuscules poutres dont la densité varie en fonction des contraintes subies par la zone où elles se trouvent.

Au sein d’une même pièce, les contraintes (mécaniques, thermiques, vibratoires ou autres) ne sont jamais réparties uniformément… pourquoi la matière le serait-elle ?

Que ce soit dans les domaines aéronautique, médical, électronique, automobile et cætera …le procédé Modulatio’ trouve de nombreuses applications industrielles : allégement de pièces critiques, optimisation de la résistance mécanique, économie de matériaux coûteux, assemblage de matériaux dissemblables, dissipation thermique, absorption vibratoire, dissipation de l’énergie cinétique…et d’autres encore à venir.


La page-portrait dans le Biomim’BOOK 2019 :

 


Site web


Contact :

contact@modulatio.fr

06 25 54 33 08

 

 

 

HEMARINA

An innovative bio-inspired universal oxygen carrier at the heart of the battle against the Covid-19

Le 1er transporteur d’oxygène universel à visée thérapeutique, au coeur de la bataille contre le Covid-19.


Press Releases :

OUEST FRANCE / 27 AVR 2020 / Hemarina reprend la lutte contre le Covid-19 avec un nouveau test de sa molécule issue de ver marin

FRANCE INTER / 07 AVRI 2020 / Contre le Covid-19, les premiers tests d’hémoglobine du vers marin Arénicole

SORBONE UNIVERSITE / 07 AVR 2020 / Covid-19. Un ver marin au secours des malades. Entretien avec Franck Zal, cofondateur d’Hemarina

YAHOO NEWS / 06 AVR 2020 / Lugworm Blood Offers Hope For COVID-19 Victims

VARESE PRESS / 06 AVR 2020 / Arenicola, il super-verme di mare, un rimedio per curare le persone colpite da Covid-19?

EURONEWS / 06 AVR 2020 / Corsa contro il tempo per battere il virus

RMC BOURDIN DIRECT / 06 AVR 2020 / L’interview de Franck Zal

VOA NEWS / / 06 AVR 2020 / Sandworm Blood Could Help Coronavirus Victims

WIRTSCHAFTS WOCHE / 05 AVR 2020 / Können Wattwürmer Corona-Patienten helfen?

FRANCE TV / 05 AVR 2020 / Journal de 20H de France 2 (à 31:30)

BFMTV / 04 AVR 2020 / Feu vert à un essai clinique avec du sang de ver marin pour malades du Covid-19

AP-HP / 04 AVR 2020 / L’essai MONACO évalue la tolérance d’une solution issue du sang de ver marin administrée chez des patients ayant un syndrome de détresse respiratoire aigu lié au Covid-19

LE MONDE / 04 AVR 2020 / Coronavirus : un ver marin pourrait apporter une dose d’oxygène aux malades du Covid-19

BFMTV / 03 AVR 2020 / Coronavirus: comment ce ver marin peut venir en aide aux hôpitaux

POUR LA SCIENCE / 02 AVR 2020 / Un ver marin contre la détresse respiratoire

VOCE CONTROCO / 01 AVR 2020 / Coronavirus, l’arenicola un rimedio per guarire i malati?

L’EXPRESS / 31 MAR 2020 / Coronavirus : du sang de ver marin pourrait être utilisé pour soigner des malades

PARIS MATCH / 31 MAR 2020 / Du sang de ver marin pour soigner des patients atteints du Covid-19

EN24 / 30 MAR 2020 / Coronavirus: sea worm blood to treat patients with Covid-19?

JOURNAL DU QUEBEC / 29 MAR 2020 / COVID-19: des vers marins à la rescousse des malades?

INDUSTRY GLOBAL NEWS / 28 MAR 2020 / French worm’s blood : cure for Covid 19 ?

SUD OUEST / 28 MAR 2020 / Le Pr Laurent Lantieri demande à tester le produit issu du sang du ver marin contre le coronavirus

EUROPE 1 / 26 MAR 2020 / Coronavirus : ce ver marin peut-il aider les patients en insuffisance respiratoire ?

LE FIGARO / 26 MAR 2020 / Coronavirus: l’espoir apporté par un petit ver marin

LE PARISIEN / 25 MAR 2020 / Coronavirus : le ver marin breton pourrait aider les patients

FRANCE 3 BRETAGNE / 24 MAR 2020 / Coronavirus : l’hémoglobine de ver marin va-t-elle sauver des vies ?

SCIENCEPOST / 21 MAR 2020 / Covid-19 : comment ce ver marin peut-il nous aider à sauver des vies ?

LA CROIX / 20 MAR 2020 / Coronavirus : une molécule super-oxygénante pour sauver des patients en réanimation ?

INDUSTRIE PHARMA / 20 MAR 2020 / Covid-19 : Hemarina offre sa molécule transporteuse d’oxygène

LES ECHOS / 19 MAR 2020 / Hemarina propose sa molécule à base de ver marin pour traiter le Covid-19

L’OBS / 19 MAR 2020 / L’appel du professeur Lantieri pour utiliser le sang d’un ver marin contre le Covid-19

CORELIS / 19 MAR 2020 / Coronavirus : un ver marin pour aider des patients à respirer

LE JOURNAL DES ENTREPRISES / 18 MAR 2020 / Franck Zal (Hemarina) : « En remplaçant les respirateurs artificiels, notre molécule peut sauver des vies »

LE TELEGRAMME / 18 MAR 2020 / « Nous pourrions soigner 5 000 personnes »: le ver marin d’Hemarina, espoir face au coronavirus ?

LINKEDIN FRANCK ZAL / 15 MAR 2020 / HEMARINA prêt à mettre à disposition des autorités sanitaires sa plate-forme techno pour lutter contre les syndromes les plus graves du Covid-19

OUVRIR


Présentation :

La plateforme technologique Hemarina repose sur les particularités de l’hémoglobine purifiée des vers arénicoles, Arenicola marina. Sa structure est comparable à celle de l’hémoglobine humaine, toutefois elle se distingue par :

  • son caractère extra-cellulaire (elle n’est pas contenue dans un globule rouge), et donc universel (compatibilité avec tous les groupes sanguins)
  • sa capacité à lier 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine
  • sa taille particulièrement réduite : 250 fois plus petite que le globule rouge humain

Hemarina est un laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans le développement de produits de santé issus de sa plateforme technologique propriétaire (M101) qui repose sur les propriétés de l’hémoglobine du ver marin arénicole. Spin-off du CNRS et de Sorbonne Université (Paris VI), Hemarina voit le jour en 2007 dans le Finistère Nord.
Convaincu du potentiel du biopolymère naturel issu de 450 millions d’années d’évolution comme option thérapeutique innovante permettant d’adresser des pathologies pour lesquelles il existe des besoins médicaux significatifs aujourd’hui encore non satisfaits, Franck Zal décide de créer sa société qui repose sur une quinzaine d’années de recherche fondamentale.

Innovation majeure par rapport à tous les autres HBOC (Hemoglobin-Based Oxygen Carrier) qui ont été développés jusqu’à aujourd’hui, la technologie Hemarina, unique au monde, repose sur la seule hémoglobine naturellement extracellulaire de haut poids moléculaire, fonctionnant sur une large plage de température (de 4°C à 37°C) et ne nécessitant aucun cofacteur pour libérer l’oxygène.
De plus, un des atouts essentiels de cette technologie est l’absence d’effet vasoconstricteur et hypertenseur tel qu’on peut l’observer avec les HBOC de première et seconde générations manufacturés à partir d’hémoglobine animale (bovine ou porcine) ou humaine.


Videos :


L’intervention de Franck Zal à Biomim’expo 2016 (première édition) :


La planche Biomim’review :


Sources / contacts :

Hemarina SA
Aéropôle centre
29600 MORLAIX
Tel. :+33 (0)2 98 88 14 02

Franck Zal on LinkedIn

Hemarina on Twitter

IMMUNRISE BIOCONTROL

IMMUNRISE DÉVELOPPE DES SOLUTIONS DE BIOCONTRÔLE

Le biocontrôle est l’ensemble des méthodes de protection des cultures contre les agents pathogènes par l’utilisation d’organismes et/ou de substances naturelles.

L’histoire : deux amis de longue date, un chercheur et un agronome, engagés et expérimentés, aux profils complémentaires fondent Immunrise Biocontrol, une entreprise française et indépendante qui émane de l’Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure (IBENS, Paris). Ils se donnent pour objectif d’identifier et de développer des solutions non-OGM puisées dans la nature, pour assurer la protection de nos cultures. Le principe : identifier des micro-organismes marins capables soit de stimuler les défenses naturelles des plantes soit d’agir directement sur les agents pathogènes, limitant le développement de la maladie sur les végétaux. Immunrise Biocontrol permettra donc d’améliorer le rendement et la qualité des plantes cultivées tout en réduisant l’utilisation des pesticides de synthèse.


Vidéos :

France 2 – Journal 13H le 28/01/2017

Une jeune entreprise bordelaise a fait la découverte d’une algue microscopique qui pourrait être une alternative aux pesticides. Elle est parfois utilisée en Nouvelle-Aquitaine dans les vignes.

France 2 – Journal 13h le 17/09/2017

Traiter la vigne avec des algues au lieu de pesticides, c’est la découverte d’une jeune entreprise bordelaise. Les premiers tests s’avèrent concluants.

ECOMNEWS – Janvier 2017

Immunrise Biocontrol basée à Pessac a découvert une micro-algue qui produit des molécules aux vertus bio-pesticides prometteuses. Interview de Laurent De Crasto, Pdg d’Immunrise et d’Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, lors de sa visite dans la start-up le 13 janvier.

Other releases :

Vitisphère / Juillet 2019 / La nouvelle formulation d’Immunrise fait ses preuves au vignoble

France Inter : Les algues : une alternative aux pesticides ?

Le Figaro : Une société bordelaise découvre une algue bio-pesticide prometteuse


Laurent de Crasto, cofondateur de IMMUNRISE

Ingénieur agronome spécialisé en viticulture, issu de Sup Agro Montpellier Laurent de Crasto travaille à l’Institut National de l’Origine et de la Qualité à Paris puis, il cofonde  2 sociétés innovantes industrielles basées à Bordeaux :

  • WIT France en 2007, spécialisée dans le packaging des vins en petits volumes (15 salariés, 2m€ de CA en 2016)
  • En 2011, il co-fonde la société VDLV (90 salariés, 8m€ de CA en 2018) qui développe des E-liquide à base d’arômes naturels, une société leader sur le marché français.

Il devient en 2012 adhérent et trésorier d’Innovin, le cluster néo-aquitain pour l’innovation viticole.

En 2015, il crée avec Lionel Navarro la société Immunrise, spécialisée dans la recherche et le développement de solutions biotechnologiques. En 2016, la filiale biocontrole d’Immunrise voit le jour à Pessac, en Nouvelle-Aquitaine et axe ses recherches sur les microorganismes marins pour soigner les plantes.  

Immunrise se donne pour objectif le développement de solutions de biocontrôle innovantes pour la protection des cultures. L’approche conceptuelle initiée par ses fondateurs lors de sa création est d’identifier des microorganismes marins d’intérêt agronomique. Cette approche simple et directe a nécessité des travaux de recherche et de sélection des souches de microorganismes longs et fastidieux qui ont été effectués par le laboratoire du Dr Navarro, dont Immunrise est la Spin Off.


LinkedIn


Site web


Contact :

Laurent de Crasto, PDG, Co-fondateur

218 Avenue du Haut Lévêque, 33600 Pessac


 

EDIXIA AUTOMATION

EDIXIA AUTOMATION est le spécialiste de la vision industrielle depuis plus de 35 ans. L’atout  de notre entreprise est d’avoir travaillé dans le numérique avant tout le monde ! Aujourd’hui, nous proposons une vaste gamme de produits pour l’inspection de surface par vision. Notre quotidien est rythmé par l’innovation !

For more information, visit www.edixia.fr


VIDEOS


CONTACTS

Gilles Wackenheim, Président Edixia Automation