FINSULATE / BLUE INNOV

À propos de Finsulate

Les peintures antisfouling, sans exception, tentent d’empêcher la croissance des moules, des algues et d’autres organismes par le biais des substances toxiques qu’elles contiennent. En dehors des aspects chimiques et de leurs implications environnementales, ces méthodes ne sont pas efficaces : Les peintures ne durent généralement pas longtemps, et leur effet antifouling est diminué lorsque le bateau est à quai. Tandis que les eaux sont polluées intentionnellement par les substances toxiques qui s’y infiltrent.

Finsulate® a prouvé qu’il est possible d’avoir un antifouling efficace Beaucoup plus pratique et plus propre!


Today, conventional antifoulings are trying to prevent marine growth by use of toxic ingredients in the paint. Always with the same effect: short period of performance and the vessel needs a certain speed and continuous movement.

Finsulate shows there is a simpler and safer solution, leaving paints behind!

Finsulate products are suitable for all circumstances worldwide, whether you are moored or sailing. That’s what we call: Antifouling Reinvented! Finsulate is a self-adhesive film and not a paint. The film or “wrap” is applied to the hull of the vessel.


Blue Innov implante en France la marque Finsulate Antifouling. Créée aux Pays Bas, Finsulate est un antifouling innovant proposant ainsi une alternative économique et écologique. Finsulate est adhésif composé de fibres de nylon qui empêchent la colonisation des organismes marins. Les avantages de choisir Finsulate antifouling sont multiples :

◊ Un recul d’efficacité d’au moins 5 ans

◊ Une rentablilité dès la 2ème année

◊ Economies de carburant puisque la coque du bateau reste propre plus longtemps.

◊ Application facile et propre

◊ Les organismes marins sont préservés et gardés à distance de la coque

◊ Finsulate ne contient aucun solvant

◊ Aucun rejet dans la nature, il est totalement recyclable.

◊ Aussi efficace en eaux salées qu’en eaux douces

Récompenses : 2014 TOP 100 innovation aux Pays Bas – 2018 : Elu produit de l’année au HISWA boat show Amsterdam.


 Nantes. Protéger la mer et la coque des bateaux


Winner of the European Inventor Award 2019


Site Web


Contact:

Marion Padioleau

sur LinkedIn

par mail marion.padioleau@finsulate.com

Christophe GOUPIL – Speaker 2019

Christophe Goupil est Professeur à l’Université de Paris (Diderot).

Après vingt années consacrées à l’étude de processus dissipatif en physique de la matière condensée, (Supraconducteurs, thermoélectricité), il a participé à la fondation du Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain (LIED), dont il est le directeur-adjoint. Il est responsable de l’équipe DyCo, qui est spécialisée dans l’étude des dynamiques couplées, basées sur le formalisme de Onsager, initialement dans le cadre de la conversion thermoélectrique. Ces travaux ont conduit à étendre le formalisme à la thermodynamique à temps finis à d’autres domaines tels la biologie et l’économie.

Depuis quatre années l’équipe DyCo développe ces modèles aux travers de nombreux partenariats interdisciplinaires au sein du LIED et avec des partenaires externes (Hôpitaux, INSEP, Agence Française de Développement, (AFD)). Qu’il s’agisse de modèle Macroéconomique pour un monde fini [1], ou bien d’approche thermodynamique de la biologie [2], les travaux de l’équipe DyCo sont centrés sur les conditions d’usage de l’énergie, qui est, en soi, une formulation du second principe de la thermodynamique appliquée à des systèmes variés. La question des conditions de fonctionnement des systèmes thermodynamiques et des optima de fonctionnement de ces systèmes est au cœur des travaux de l’équipe.


[1] Intervention de Christophe Goupil (LIED, Université Paris-Diderot) au Séminaire de recherche de la Chaire Energie et Prospérité.
Cette session s’est déroulée le 8 juin 2018 et portait sur le thème : Des Physiciens et des Economistes: à la recherche d’un paradigme.

[2] Colloque Recherches bio-inspirées des 16-17 décembre 2015


Intervention de Christophe Goupil à Biomim’expo 2019 :

Synopsis :

Métabolisme urbain : si la ville était un animal ?

L’usage du terme « métabolisme urbain » est désormais très largement répandu. Au delà de ses dimensions métaphoriques, il concerne en premier lieu les questions de matière, d’énergie et d’eau.
En considérant le fonctionnement d’un animal soumis à un effort, nous proposons d’analyser quelques enseignements tirés de ce regard bio-inspiré sur le vivant dans son environnement. Certaines des questions qui peuplent nos débats y trouvent alors un éclairage nouveau, parfois inattendu: Les flux circulaires tournent-ils en rond? Les métabolismes fonctionnent-ils toujours de manière optimale? Qu’est-ce qu’un fonctionnement optimal? Pourquoi la divergence des flux est-elle la règle dans nos villes? Qui gouverne la dynamique métabolique: les flux,les déchets, les contre-réactions? Pourquoi les bâtiments ne sont pas si intelligents et les usagers pas si bêtes? En quoi les usagers confirment-ils la seconde loi de la thermodynamique?
Au delà de constats purement techniques, nous proposons de considérer ces éclairages bio-inspirés comme autant d’éléments de réflexions, qui permettent de quitter le lieu des métaphores et ancrer nos décisions au plus près des réalités physique d’une part, et des réalités sociales et culturelles d’autre part. Car enfin, le métabolisme urbain ne signifie-t-il pas surtout que nous sommes ces animaux qui rendent vivants nos villes?


Biographie détaillée

 

VILLE DE PARIS

Merci Anne Hidalgo, Maire de Paris, de soutenir et d’associer la Ville de Paris à Biomim’expo !

Merci Pénélope Komitès pour votre soutien, votre intérêt, votre accueil de chaque édition, et votre intervention lors de la Biomim’expo Digital Week 2020.


La stratégie RÉSILIENCE de Paris, cliquez ici.


Intervention de Pénélope Komites à Biomim’expo 2019 :


Intervention de Sébastien Maire à Biomim’expo 2019 :

Intervention de Marion Waller à Biomim’expo 2019 :


Site Web

Luca VERRE

Luca Verre Co-Fondateur et Directeur Général de Prophesee

Luca Verre détient un double Master en physique, électronique et ingénierie industrielle de Politecnico di Milano et de l’École Centrale ainsi qu’un MBA de l’INSEAD.

Luca a vécu au cours de sa carrières de nombreuses expériences en Management International, Marketing et Business Development dans les domaines de l’automobile et de l’industrie de l’électronique. Luca a été assistant de recherche en photonique à l’Imperial College of London, ingénieur au sein de Altis Semiconductors, Toyota ou encore Schneider Electric.

Luca Verre Co-founder and CEO of Prophesee

Luca Verre holds a double first-class MSc in Physics, Electronic and Industrial Engineering from Politecnico di Milano and Ecole Centrale and an MBA from INSEAD.

Luca has extensive international management experience and a background in the automotive and electronics industries. His experience includes project and product management, marketing and business development roles at Schneider Electric. Prior to Schneider Electric, Luca worked as an engineer with Toyota and Altis Semiconductor as well as a Research Assistant in Photonics at the Imperial College of London.


ARYBALLE

Aryballe combines biochemical sensors, advanced optics, and machine learning in a single objective solution to collect, display and analyze odor data so companies can make better decisions.Our digital nose relies on biosensors selected by our R&D team to mimick at best human olfaction. Digital olfaction made by Aryballe is a combination of biotech, nanosciences, IT and cognitive sciences.

Similar to our sense of smell, digital olfaction mimics the process by which our brains identify and differentiate between odors by capturing odor signatures for display and analysis via software solutions.

Applications :

  • Automotive
  • Consumer appliances
  • Food and Beverage
  • Personal care and cosmetics

la chaine Youtube


La planche Biomim’review:


La technologie :


Press releases :

BLOOMBERG / 9 JUIL 2019 / Leader in Digital Olfaction Aryballe Secures €6.2 Million in Funding to Fuel Innovation and Commercialization of Its Category

L’USINE DIGITALE / 13 JUN 2016 / Aryballe Technologies lève 3,1 millions d’euros pour industrialiser son nez électronique universel

LA TRIBUNE / 11 JAN 2018 / Aryballe technologies, la bonne odeur de l’innovation

FRANCE 3 / 15 OCT 2014 / Une start-up de Grenoble, Aryballe Technologies, à l’origine d’un nez électronique pour ceux qui ont perdu l’odorat

presse releases ont their web site


Site Web


Contact:

Tristan ROUSSELLE, PhD

Founder & co-CEO

Tristan@aryballe.com