MYCOWORKS

 

Les champignons possèdent une partie végétative souterraine, formant un réseau filamenteux assez dense, c’est le mycélium.

La start-up américaine MycoWorks créée en 2013 considère le champignon comme un matériau. Elle a développé en octobre 2016 un procédé de fabrication de « cuir » à partir de champignons. Ce mode de production est peu polluant, mais il offre surtout une alternative à l’utilisation des peaux animales.

Pour le produire, il faut faire pousser dans un moule du mycélium avec un substrat, et des déchets organiques, comme nourriture. Le mycélium va au fur et à mesure se densifier et prendre la forme du moule. Pour obtenir le résultat final, il suffit de faire sécher le produit puis de le passer dans un four pour éliminer tous les microorganismes.

Ce cuir écologique, biodégradable, et à faible empreinte carbone, est prometteur, d’autant plus que la production obtenue à partir de mycélium est évidemment beaucoup plus rapide (et moins mortelle 🙂 que celle avec une vache (par exemple). Pour une même dimension, la production nécessite quelques semaines avec les champignons contre 3 ans avec un animal.


Mars 2021 : la société Hermès a dévoilé son nouveau sac de modèle Victoria, en toile, cuir de veau et Sylvania, un alter-cuir de mycélium, développé grâce à la technologie Fine Mycelium produit par MycoWorks !!

Post LinkedIn : https://www.linkedin.com/posts/mycoworks_finemycelium-collaboration-hermes-activity-6776198444341186561-7A6E

Press release : https://www.mycoworks.com/introducing-sylvania-by-hermes


Planche de la Biomim’Galerie : https://flic.kr/p/UjmbGD


Site web

 

Laisser un commentaire