NAT’H

Nat’H est une toute jeune entreprise qui a vu le jour en décembre 2019. Elle est née d’une rencontre fortuite entre un ingénieur béton et les martinets de Toulon.

Pourquoi Nat’H est née ?

Les martinets, comme de nombreux oiseaux et autres espèces animales, sont en déclin vertigineux. Cette alarmante disparition, en partie due à la progression continue du milieu urbain dans notre paysage, entraîne très souvent la perte de leurs habitats.

Face à ce constat alarmant, j’ai décidé, en tant que professionnel du BTP, de me concentrer sur des actions en faveur de la biodiversité lors des aménagements urbains, par la création de la société Nat’H.

En prenant en compte la pression urbaine grandissante et ses impacts, notamment la perte de cavités de nidification, Nat’H apporte des solutions pour pallier la destruction des habitats naturels, en proposant des gîtes, abris, nichoirs en béton de bois, à intégrer ou non dans le bâti, afin de développer la nature en ville et de reconquérir la biodiversité menacée.

Les plus de la société :

Nat’H s’engage à travailler en collaboration avec les aménageurs du territoire, les architectes, les paysagistes, les professionnels du bâtiment mais aussi les particuliers afin de trouver des solutions innovantes qui intègrent la nature en ville afin que chantier rime enfin avec biodiversité.


Site web


Contact :

Olivier Winock
PDG
Société NAT’H Nature-Harmonie

INSTITUT POLYNESIEN DE BIOMIMETISME

L’Institut Polynésien de Biomimétisme est une association (loi 1901) reconnue comme organisme de formation. C’est également un réseau international de plus de 150 membres actifs, aux expertises professionnelles complémentaires et variées, autour des différents corps de métier impliqués dans la démarche biomimétique : chercheurs, biologistes, designers, ingénieurs, architectes.…

Il bénéficie par ailleurs du soutien de nombreux partenaires, laboratoires, centres de recherche, universités et prestataires, permettant ainsi d’assurer une continuité dans la mise en place des différents projets et des missions de développement du biomimétisme dans le contexte polynésien.



L’Institut se consacre à 4 domaines d’activités :

  • L’Expédition, l’Écotourisme et les Sciences Participatives. En partenariat avec Nani-travels, l’Institut Polynésien de Biomimétisme propose une immersion de 5 jours dans la nature et la culture polynésiennes. Ainsi, il propose d’ explorer la nature Polynésienne terrestre et marine tout en découvrant le pouvoir inspirant et innovant du Biomimétisme. Une formation aux méthodes et outils du biomimétisme est proposée pour la régénération des écosystèmes coralliens.
  • Le Pilotage et l’assistance aux projets : L’institut s’engage à accompagner les entreprises qui font appel à eux pour co-construire un projet Biomimétique.
  • La Formation approfondie se réalise sur 1 à 3 jours, elle permet de découvrir les concepts de design bioinspiré. Tout au long de la formation, des ateliers ludiques, des explorations des écosystèmes polynésiens et des exercices pratiques de design sont offerts aux participants.
  • Les Initiations au biomimétisme : Les expériences proposées sont là pour créer de l’émerveillement et permettre aux participants de mieux comprendre l’intelligence de la nature dont chacun fait partie. Il ne suffit pas de plonger dans l’océan pour découvrir des paysages de carte postale, encore faut-il également s’inspirer de la nature, vivre avec elle et la prendre en compte dans tous nos projets.

C’est comme cela que l’institut Polynésien de Biomimétisme lutte, principalement, contre la pollution des océans car les nettoyages des déchets ne suffisent plus. Les entreprises doivent innover et créer différemment. Chacun peut contribuer à construire une nouvelle économie fondée sur la Nature, innovante et régénératrice de notre belle planète…



Focus sur un projet présenté en plateau lors de la Biomim’week 2020 le vendredi 11 décembre matin :

« Biomim4Coral » : pépinière corallienne bio-inspirée

La croissance incessante des activités anthropiques, nous oblige à développer de nouvelles solutions pour aider les récifs coralliens à se régénérer, dans le monde de l’Anthropocène. La restauration corallienne, fondée sur l’élevage de boutures de coraux dans des pépinières, est une des solutions en plein essor depuis une dizaine d’années. Les pépinières actuelles sont cependant très peu respectueuses de l’environnement (usage de plastiques, de métaux et de colles chimiques), elles requièrent un travail manuel extrêmement fastidieux et couteux, et sont soumises au risque de blanchissement lors des épisodes de réchauffement climatique (pic de température), exposant les coraux implantés dans les pépinières à des risques de mortalité massive.

L’objectif de Biomim4Coral est de repenser nos pépinières coralliennes en s’inspirant de la Nature, d’évaluer les différentes stratégies employées par la Nature pour se protéger des augmentations de températures et/ou des fortes intensités lumineuses (principales causes du blanchissement corallien), de concevoir, de fabriquer et de tester in situ, un nouveau design et de nouveaux procédés de gestion, inspirés de la nature. Ces nouvelles pépinières coralliennes permettront également un changement d’échelle dans la lutte pour la régénération de nos écosystèmes coralliens, dans le contexte de l’effondrement de la biodiversité marine.

Biomim4Coral associe un groupe d’intervenants interdisciplinaires, dans une collaboration étonnante entre biologistes, ingénieurs, designers, plongeurs, artisans polynésiens et bio-concepteurs, unis pour une production improbable de nouveaux arbres à coraux bioinspirés, limitant les effets négatifs du réchauffement climatique.

Notre intervention en équipe vous permettra d’explorer l’histoire de cette nurserie bio-inspirée, véritable fondement de l’IPB, considérant l’Innovation inspirée de la Nature et régénératrice de nos écosystèmes, comme le socle d’un nouveau modèle économique. Cette présentation vous donnera également toutes les clés pour nous rejoindre dans cette belle aventure !

Résumé du projet présenté

L’article dans Tahiti Infos ! 09 SEPT 2020 : Biomim4Coral : une nurserie de corail sans plastique


L’équipe


Site web


Contact :

THIERRY DUTOIT

Directeur de recherches au CNRS au sein de l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et Ecologie (IMBE) dont il assure la direction adjointe, les recherches de Thierry Dutoit se concentrent sur les processus de coexistence et les règles d’assemblage dans les communautés végétales herbacées méditerranéennes.

Thierry Dutoit s’intéresse plus particulièrement aux impacts des perturbations anthropiques sur le très long terme via des approches couplant paléoécologie et écologie historique. Les résultats de ses travaux sont notamment appliqués à la restauration écologique ou à la réhabilitation des écosystèmes notamment via la bio-inspiration qui impliquent le pilotage de certaines espèces clés dites « ingénieures des écosystèmes » des bactéries aux grands herbivores.


Site(s) web :

Bio détaillée

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE)


Contribution à la Biomim’week 2020 :

Restaurer la nature : un travail de fourmis !

En août 2009, une rupture d’oléoduc survenue dans la plaine de Crau dans le département des Bouches-du-Rhône a généré une pollution aux hydrocarbures en plein cœur d’une Réserve naturelle nationale. Nous y avons expérimenté pour la première fois au monde la transplantation de reines fondatrices de fourmis moissonneuses pour accélérer la restauration des sols et de la végétation sur les terres remises en place après la dépollution. Huit ans après, nos résultats montrent que cette opération a réellement permis d’augmenter la fertilité des sols et d’accélérer le retour de la végétation de type steppique, unique au monde, qui préexistait là où des nids de fourmis sont présents, permettant ainsi de valider ce processus bio-inspiré à une échelle opérationnelle de génie écologique.


Ressources et liens utiles :

Videos :

  • Reportage dans la série Nature=Futur / « des fourmis agronomes » / Décembre 2019 /

Radio :

Télévision :

Colloques :


LinkedIn


 

BATHY BOT

Le colonisateur artificiel en milieu profond.
Une nurserie sous-marine qui sera immergée au fond de la méditerranée par le Nautile de l’Ifremer au printemps 2020.
Un projet collectif, porté par :
  • Christian Tamburini, M I O, HDR CNRS porteur du projet scientifique
  • Jacques Rougerie, Fondation Jacques Rougerie
  • Olivier Bocquet, Tangram Architectes et Tangram Lab
  • TREEX et la Fondation Jacques Rougerie ont réalisé la conception du colonisateur
  • Guillaume Terrasse, VICAT
  • et Amaury Thomas, SOLIQUID, pour l’impression 3D

Présentation à Biomim’expo 2019  :


 

CHIMECO

Le laboratoire de Chimie Bio-inspirée et Innovations écologiques, dit ChimEco, regroupent des chercheurs et ingénieurs du CNRS et un enseignant chercheur de l’université de Montpellier. Ses activités étant fortement valorisées dans l’industrie, la moitié des chercheurs sont financés sur contrats industriels. Le laboratoire ChimEco est localisé dans l’hôtel d’entreprise Cap Delta de l’agglomération de Montpellier, en plein coeur du biopôle du parc Euromédecine.

Les ambitions du laboratoire ChimEco sont le développement d’une approche interdisciplinaire de l’écologie globale comme vecteur de développement durable.

La combinaison inhabituelle de phytotechnologies adaptées à la pollution, la réhabilitation écologique de sites dégradés et la valorisation de ces procédés par une chimie verte innovante et bio-inspirée, l’écocatalyse, doivent contribuer au développement des priorités scientifiques, économiques, et environnementales actuelles d’innovation écologique.


L’intervention de Claude Grison à Biomim’expo 2017 :

Le film Nature=Futur :

TEDx 2015 :

Klorane Botanical Foundation – La Menthe, une plante qui dépollue l’eau :

La planche Biomim’review :


La page-portrait dans le Biomim’BOOK 2019 :


Site web

 

 

 

NOVOBIOM

 

Bio-inspired environmental technologies

WHAT WE DO

We design tailored and competitive environmental technologies, starting with the development of an innovative soil remediation solution: mycoremediation. We provide an ecological solution for the remediation of contaminated industrial soils. Providing an alternative to physical, chemical and thermal soil treatments, our technology broadens the scope and efficacy of existing bioremediation solutions to the treatment of the most recalcitrant pollutants. As biomimicry professionals, we raise awareness about nature-based innovations to inspire, guide and help organizations achieve their strategic sustainability innovation goals.

WHAT WE OFFER

  • BIOREMEDIATION SERVICES : Personalized solutions for the soil treatment of recalcitrant contaminants and for other waste streams.
  • BIOMIMICRY CONSULTING : Sustainability awareness and innovation guidance through the biomimetic lense. ​​

OUR VALUES & OUR DRIVERS

We are convinced that life on earth is the greatest possible source of inspiration and an infinite library of smart solutions. Our ambition is to contribute to solving current environmental and societal challenges by developing bio-inspired restorative innovations. ​


La page-portrait dans le Biomim’BOOK 2019 :


Site web


Contact:

Caroline Zaoui, PhD

caroline.zaoui@novobiom.com

+32 485 98 38 61

 

CORAIL ARTEFACT



Un projet art-science-industrie-éducation pour sauver les barrières de corail.

à gauche le motif d’un corail montastrea carvernosa, à droite de la dentelle au point d’esprit (vue au microscope).

Et si la dentelle du Puy-en-Velay pouvait contribuer à sauver les coraux ?

Fin de l’été 2017, l’artiste est invité par l’association lyonnaise HS-Projets à participer à l’édition clermontoise 2018 du Festival International des Textiles Extraordinaires. L’association HS-Projets a pour objet de favoriser les échanges d’idées, de savoir-faire et d’expériences sur les questions relatives au patrimoine, à la création contemporaine et aux dynamiques culturelles extra européennes, ainsi que la mobilité internationale en stimulant la circulation des objets patrimoniaux, des artistes, des créateurs, des professionnels et des chercheurs extra européens. Pour répondre à cette invitation, Jérémy Gobé choisit de s’inspirer d’un savoir-faire traditionnel de la région Auvergne Rhône-Alpes : le point d’esprit, motif traditionnel de dentelle au fuseau du Puy-en-Velay. Ce motif, créé il y a plus de 400 ans, ressemble à s’y méprendre au dessin d’un des squelettes coralliens qu’il utilise dans le cadre de ses expérimentions artistiques.


Suite sur le site web


Contact:

Jérémy Gobé

jeremy@corailartefact.com