PROGRAMME 2020

Bienvenue pour un voyage extraordinaire …

Comme chaque année le programme est très riche, dense et plein de surprises. Un seul conseil, réservez votre journée ! :-). Il y aura peut-être quelques ajustements. Merci de votre bienveillance.

Ils ont déjà confirmé leur présence ! :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grâce à eux et avec eux , nous parlerons ….

du biomimétisme comme feuille de route stratégique de sortie de crise et de transition vers le monde d’après ; du lien étroit, intime, vital entre la bonne santé de la biodiversité, celle des hommes et de la planète ; de l’émotion des rencontres avec le vivant sur terre et sous la mer ; de notre besoin de co-habiter la Terre avec les autres vivants ; de notre capacité, preuves rassurantes et étonnantes à l’appui, de développer des approches régénératives de biodiversité, de recoloniser des espaces appauvris et maltraités ; de notre capacité d’invention et créativité productive au télescopage des idées, des cultures, des pensées et des parcours, ces zones frontalières, ces écotones socio-culturels, fertiles en autres champs du possible.

Nous parlerons de biodiversité urbaine, d’urbanisme écologique, de mixité écologique ; de la façon dont les fourmis peuvent nous aider à restaurer des sols ; de substituts bio-inspirés aux pesticides, de mycoremédiation et de biorestauration ; de villes biomimétiques et régénératives ; de design computationnel et de construction ; de ventilation passive inspirée des termitières et de l’intérêt des formes polygonales en architecture ; de structures végétalisées allégées inspirées des bulles de savon ; des dernières tendances en matériaux bio-inspirés ; de biorobotique et de vision électrique pour les sous-marins ; de bio-pesticides inspirés des microalgues ; de bactéries calcifiantes pour consolidier les sols et les ouvrages, de muscles biomimétiques !

Nous parlerons aussi de santé des sols, d’agriculture urbaine, de permaculture, d’agroforesterie, de semences paysannes ; mais également de … paléobiomimétisme ! car les dinosaures ont encore des choses à nous dire si nous les écoutons bien ; de biomimétisme et de territoires car s’inspirer du vivant est multi-échelles et peut aussi aider à rendre des écosystèmes plus vertueux et résilients à la façon des biotopes naturels.

Nous parlerons projets, innovations, Biomim DeepTech, financements, accompagnements, entrepreneuriat, valoriation de la Recherche … car le biomimétisme au delà du réenchantement et de sa dimension technique, politique ou philosophique est aussi une filière, économique et d’excellence, où la France brille et dispose de pépites extraordinaires, dans ses labos, startups et porteurs de projets.

Nous parlerons bien sûr de solutions, d’approches et de dynamiques positives face aux enjeux climatiques et de biodiversité.

suite


Tonalité et mot d’ordre 2020 :

« changer de regard pour changer d’échelle, par la force du collectif »

Se laisser surprendre :

L’ambiance Biomim’expo est celle d’un campus pour un événement hybride entre université d’été du biomimétisme, showroom, conférences et ateliers. L’esprit de l’événement demeure celui du décloisonnement, de l’innovation et de la démonstration de l’intérêt à s’inspirer du vivant pour imaginer des innovations au service d’un développement durable et réconciliant.


Une tonalité positive :

Biomim’expo interpelle mais n’est pas un nième signal d’alarme, c’est davantage un révélateur de solutions. L’approche de l’événement est positive, scientifique, entrepreneuriale, pour révéler la nature comme une solution et non plus comme une contrainte, pour parler du « comment » davantage que du « pourquoi » … la tonalité est ni partisane ni dogmatique ni exclusive.

Biomim’expo aborde la relation de l’homme à la nature de façon large et non réservée, non limitée à telle ou telle discipline, l’enjeu est celui du rassemblement, de l’interdisciplinarité.

Biomim’expo, c’est aussi un coup de projecteur sur une filière d’excellence.


Un mot d’ordre / de mobilisation 2020 :

« changer de regard pour changer d’échelle, par la force du collectif »

Nous savons que le temps est compté pour freiner la perte de biodiversité et le réchauffement climatique. Nous ne le savons que depuis trop longtemps.

Nous savons que ce sont désormais les conditions de vie et de survie de l’humanité toute entière qui sont concernées, que nous ne faisons qu’un, en communauté de destins.

Nous savons aussi que c’est possible, que des solutions existent, que des travaux de recherche proposent des solutions, que des expérimentations sont concluantes, que nous avons, lorsque nous le souhaitons, une puissante capacité de réaction … que ce n’est – pas encore – une fatalité.

Le biomimétisme, au-delà des aspects techniques et technologiques, propose un atout considérable qui en fait un outil de sortie de crise : cette invitation à regarder autrement pour penser et innover autrement.


  • Regarder autrement l’écologie, l’environnement, la nature, la science … pour y voir et y trouver des solutions davantage que des problèmes. Ce changement de regard proposé par le biomimétisme sur le vivant change tout : en redécouvrant notre biotope et nos interdépendances vertueuses avec le vivant non-humain, nous le « reconsidérons », nous nous reconnectons, nous changeons de relation et d’approche, alors nous pensons autrement. Changer de regard sur le vivant, mais aussi changer de regard sur les autres, les autres disciplines, les autres secteurs, les autres hommes et femmes, pour eux-aussi les reconsidérer, sortir des stéréotypes, reconstruire des passerelles sémantiques et culturelles … le biomimétisme ? : s’avoir s’inspirer de la nature … et des hommes. Il est vain de s’inspirer du vivant sans s’inspirer des autres.
  • Changer d’échelle car les innovations asymptotiques peuvent être passionnantes, intéressantes, et « bonnes à prendre », mais ne suffiront pas. Nous devons impacter, déployer, démultiplier, encourager, basculer d’un modèle à un autre, passer du nano au macro, changer la donne pour changer les choses. Le temps est venu non pas seulement d’accélérer mais de changer d’échelle.
  • Par la force du collectif car c’est l’intelligence de groupe, pluridisciplinaire et multi-inspirée qui est créative et puissante dans sa dynamique de mouvement. La vie n’est que flux et interactions, il en va de même de l’avenir.

Pourquoi ? Comment ?


PROGRAMME

9h / Accueil

Keynotes, tables rondes, projections, pitchs, duos …

9h30 [ INTRODUCTION

Lancement de la 5ème édition

> Le biomimétisme, une nouvelle feuille de route stratégique et d’excellence au service de la transition écologique et du rayonnement de la France ?

10h-10h45 [ TABLE RONDE D’OUVERTURE

> Ce que le Covid-19 nous a appris de notre relation à la biodiversité et comment nous inspirer du vivant pour bâtir le monde d’après.

Avec :

  • Arnaud Leroy, Président de l’Ademe
  • Gilles Boeuf, Président du Ceebios, ancien président du conseil scientifique de l’Agence Française pour la Biodiversité ; ancien conseiller de plusieurs Ministres ; Professeur à Sorbonne Université ; ancien président du Muséum national d’histoire naturelle.
  • Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO

10h45-11h45 [ ECLAIRAGES  

> Savoir écouter et rencontrer le vivant

  • Par François Sarano, Océanologue / A travers le récit de ses plongées extraordinaires, François Sarano partagera avec nous ses rencontres fabuleuses et nous livrera les émotions et enseignements qu’il en a tiré.

> Quand faune et flore sauvages s’invitent à (re)vivre avec nous au coeur des villes

  • Par Nicolas Gilsoul, Architecte ; docteur en Sciences ; chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres ; auteur de « Bêtes de Villes » chez Fayard.

11h45-12h45 [ REGENERER

Le temps n’est plus seulement à protéger, mais à réparer, régénérer, reconnecter … Comment, et notamment en ville où nous nous sommes particulièrement isolés de la nature, pouvons-nous repenser nos espaces et nos habitats par et pour le vivant ?

  • Philippe Clergeau, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, consultant en biodiversité urbaine et urbanisme écologique / Comment et pourquoi créer des villes de biodiversité ?
  • Thierry Dutoit, Directeur de recherches au CNRS, Institut Méditerranéen de la Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IBME) / les fourmis moissonneuses alliées des sols vivants.
  • Jean-Michel Scheuren, Co-fondateur de Novobiom / Solution écologiques innovantes d’assainissement et de biorestauration des sols contaminés offrant une alternative aux traitements physiques, chimiques et thermiques.
  • François Briant, Président-fondateur de l’Institut Polynésien du Biomimétisme / Présentation de la pépinière régénérative corallienne.

12h30 [ PAUSE DÉJEUNER – PRÉVOYEZ UN ENCAS OU RENDEZ-VOUS DANS LES RESTAURANTS DE LA CITE DES SCIENCES 

14h – 15h [FINALE DU BIOMIM’CHALLENGE

  • Finale du concours de création d’entreprise et de projets : pitchs des projets en live devant le public et le jury.
  • Co-présenté avec Pauline Millot, Chargée de mission RSE & Innovation, BU France Renouvelables chez ENGIE
  • Pendant la délibération du jury, retour sur le Biom’Impact Tour et le Créathon réalisés au premier semestre, avec Phil Becquet, animateur du Tour (une initiative et opération en partenariat make_sense / Ceebios / NewCorp Conseil).

15h – 16h15 [ HABITER ET CONSTRUIRE : Dis, c’est quoi une ville biomimétique et résiliente ?

Introduction :

>« ARCHIBIOTIC » = ARCHItecture + BIO mimétisme + TIC Technologies de l’Information et de la Communication

Comment la bio-inspiration permet-elle d’imaginer des systèmes innovants d’autoventilation ou de structures végétalisées urbaines ?

  • Nicolas Vernoux-Thélot, architecte fondateur de IN SITU ARCHITECTURE / Présentation de l’Eglise de Nianing au Sénégal, exemple d’architecture bio-inspirée
  • Xavier Tellier, docteur ENPC et polytechnicien, Directeur R&D Urban Canopee / De nouvelles formes de structures végétalisées de toitures inspirées de la bulle de savon / Introduction par Elodie Grimoin, Cofondatrice Urban Canopee, Responsable du Développement.

16h15 – 17h30 [ DE LA RECHERCHE AUX APPLICATIONS : QUAND LE BIOMIMETISME CHANGE LA DONNE

Tous les jours de nouvelles applications bio-inspirées voient le jour. Des facteurs conjoncturels (urgence des enjeux, nouvelles attentes …), scientifiques (nouvelles connaissances, nouveaux outils, nouvelles approches …), économiques (valorisation des innovations deep tech, valeurs des approches de substitution, bénéfices process ou usages …), mais également culturels (pluridisciplinarité, changement de regard, passerelles académiques et sémantiques …) sont favorables à l’émergence d’une nouvelle génération d’innovations et d’acteurs.

Introduction :

Les matériaux, domaine d’excellence du vivant, vivier d’innovations de demain

  • Laurent Billon, Master Bio-inspired Materials ; Coordinator of the ITN EJD Project eSCALED ; Deputy director of IPREM UMR 5254 / Etats des l’art et perspectives

Gallerie d’innovations bio-inspirées

  • Pierre Tuffigo, CEO fondateur de ELWAVE, avec le Pr. Frédéric Boyer, Directeur du laboratoire de bio robotique de l’IMT Atlantique / Système de détection électromagnétique pour la navigation inspiré du « sens électrique » de la vision de certains poissons en eaux sombres.
  • Laurent de Crasto, Agronome, oenologue, co-fondateur de Immunrise Biocontrol /  Bio-pesticipdes inspirés de micro-algues pour assurer la protection des cultures en stimulant les défenses naturelles des plantes ou en agissant sur les agents pathogènes.
  • Annette Esnault-Filet, Chef de projet, Soletanche Bachy / Les bactéries calcifiantes pour des ouvrages auto-cicatrisants.
  • Justine Lipuma, CEO et co-fondatrice de MYCOPHYTO / Solutions innovantes axées sur l’optimisation des équilibres biologiques naturels et l’augmentation de la résilience des systèmes agricoles pour une nouvelle agriculture, consommant moins d’eau, moins d’engrais chimiques, d’énergies fossiles et de produits phytopharmaceutiques.

17h30 [PLÉNIÈRE DE CLOTURE 

>Tous centaures ! Eloge de l’hybridation Ou comment pouvons-nous penser la nature ?

  • Par Gabrielle Halpern, Docteur en philosophie ; diplômée de l’École normale supérieure et chercheur-associée ; auteur
  • et d’autres interventants en discussion pour un beau débat et de belles perspectives

18h15 [ FIN DE LA PLÉNIÈRE

  • Remerciements
  • Grandes photos chorales : public, partenaires, exposants, soyez-là !!!

OUVRIR

Une émission radio, en direct et en public au coeur de l’événement. Talk Show, interview, débats, témoignages …

10h – 11h15 [ Plateau #1 > Biomimétisme et territoires, comment repenser le développement et l’aménagement de nos espaces pour les rendre à la fois plus résilients, plus agréables à vivre et plus respectueux de la biodiversité ? Echanges sur le cahier des charges que nous propose le vivant, et partages d’expériences.

Animateur et contributeur :

Avec (sous réserve d’aménagements et de confirmations)

  • Caroline Balley-Tardy, Urbaniste et facilitatrice en intelligence collective, au service de la transition écologique et solidaire, DREAL Auvergne-Rhône-Alpes
  • Olivier Massicot, administrateur de l’association Biovallée (ou Augustin Guendouz)
  • Eric Julien ou Thierry Geffray, membres du collectif chercheurs du Territory Lab
  • David Nicogossian, Conseil aux acteurs des territoires chez Cerema
  • (sous réserve) Lisa Garnier-Durand, Responsable R&D en biodiversité chez RTE Réseau de Transport d’Electricité.
  • Et Laurent Billon, Master Bio-inspired Materials ; Coordinator of the ITN EJD Project eSCALED ; Deputy director of IPREM UMR 5254 / Etats des l’art et perspectives … pour nous expliquer comment l’étude des interactions écosystèmiques au sein d’un territoire peut nous inspirer … de nouveaux systèmes de production et de distribution d’énergie !

11h30 – 12h [ Plateau #2 > Lancement de Biomim’Invest, au service de l’essor et de l’accompagnement de la Biomim DeepTech

Animateur et contributeur :

Avec des parties prenantes regroupant des structures d’investissement, d’accompagnement, mais aussi des organismes de recherche, des industriels, … un nouveau collectif pionnier et porteur des innovations bio-inspirées de demain.

12h – 12h45 [ LE JT BIOMIM’BREAKING NEWS  …

À la façon d’un JT, retours et suivis de quelques projets et aventures entrepreneuriales en pleine actualité … via quelques spots courts présentés en équipe.

  • Marion Canale, fondatrice de CEARITIS / Lauréate du Biomim’Challenge 2017, le projet est désormais devenu entreprise. Soigner l’olivier par un traitement naturel bio-inspiré, actus et perspectives.
  • Julien Dalle, Chef de projet Ingénierie écologique chez SEABOOST / Focus sur le dernier-né de leurs projets bio-inspirés : la restauration de biodiversité littorale et stabilisation des sols à la façon des mangroves.
  • Steven Ware, architecte associé Art&Build, présentera la nouvelle initiative « Architects Declare » – Les Architectes Français se mobilisent face à l’Urgence Climatique. Un mouvement en plein essor qui démontre un fort parallélisme entre les démarches des biomiméticiens et les architectes engagés.
  • + d’autres sujets d’actualité en discussion

12h45 [ PAUSE DÉJEUNER – PRÉVOYEZ UN ENCAS OU RENDEZ-VOUS DANS LES RESTAURANTS DE LA CITE DES SCIENCES 


14h – 15h [ Plateau #3 > Et si les fossiles nous parlaient ? La vie de toutes les époques a beaucoup à nous apprendre … à la découverte des incroyables enseignements du « paléobiomimétisme ». Avec …

15h15 – 16h15 [ Plateau #4 > Démondialiser et décontaminer les cultures. Lorsque la santé des hommes passe par la santé des sols et la liberté de semer. 

Animateur et contributeur :

  • Daniel Rodary, Founder and Coordinator – Forest Commons program at Biomimicry Europa

Avec (sous réserve d’aménagements)

  • Pierre-Henri Gouyon, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), à l’AgroParisTech, à l’ENS et à Sciences Po, Chercheur en Systématique, Evolution, Biodiversité.
  • Henri Landes, co-président de Landestini, ancien dirigeant de la Fondation GoodPlanet, cofondateur de CliMates, confondateur de Croc-traiteur, co-auteur du Déni climatique (2015) et de Faites le Plein de Nature ! (2018).
  • Marc-André Selosse, Professeur à l’université de Montpellier II et au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) – équipe « diversité, évolution végétale et fongique » de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité (ISYEB- UMR 7205 – CNRS/MNHN/UPMC/EPHE) – responsable de l’équipe Interactions et évolution végétale et fongique (INEVEF) ; chevalier du mérite agricole.
  • Claire Chenu (sous réserve), Director of Research at INRAE – Professor at AgroParisTech.

OUVRIR

Par séquence de 30 minutes, des chercheurs et entrepreneurs feront des démonstrations et des manips sur une scène ouverte posée au coeur de l’événement.

Cliquez pour ouvrir le programme  


Dans un petit salon aménagé « comme à la maison », discussions informelles et intimes avec des chercheurs, directeurs de labos, managers en entreprise, enseignants, designers, architectes … pour échanger et aller à la découverte des métiers et des fonctions.  Toutes les 30′, un homme ou une femme face à vous.

Le pitch : à la fin d’un déjeuner de famille, une nièce ou un cousin en classe de première qui s’interroge sur son avenir vous prend un peu à part, il sait à peu près où vous travaillez mais en réalité n’a pas tellement d’idée précise, et comme on lui a dit en venant « mais si, profites-en pour lui demander, il sera là »,  il franchit le pas. Vous êtes assis tous les deux, et ne sachant pas très bien par où commencer, il vous lance « mais au fait, c’est quoi ton métier ? » … la suite est à vous ….

Cliquez pour ouvrir le programme


En collaboration avec La Fresque du Climat, Biomim’expo vous propose une expérience exceptionnelle en participant à 3 Fresques réalisées lors de l’événement :

  • La Fresque du Climat
  • La Fresque Océane
  • La Fresque de la Biodiversité

Cliquez ici pour découvrir les fresques et les horaires.


En petits groupes participatifs de 20 à 30 personnes, thèmes variés animés par des experts. Accès libre intégré au billet de l’événement (mais participation conditionnée par l’inscription à Biomim’expo).

Cliquez pour ouvrir le programme


Vous y verrez des entrepreneurs, des labos de recherche, des groupes industriels, des écoles … Allez les découvrir, allez leur parler, à Biomim’expo, tout le monde est 100% sympa et collaboratif, parce que, comme vous le savez, la nature c’est pas la jungle, c’est un monde qui produit de la richesse par la coopération et les échanges !

Cliquez pour découvrir les exposants


Librairie éphémère de l’événement et séances de dédicaces grâce à de nombreux auteurs présents. En partenariat avec


Retrouvez à Biomim’expo la galerie de planches pédagogiques illustrant le biomimétisme par une série d’innovations bio-inspirées dans de larges domaines d’applications.

Cliquez ici pour découvrir l’expo Biomim’Galerie


L’agriculture urbaine s’invite dans nos villes, sous des formes diverses et parfois étonnantes. Retrouvez à Biomim’expo une sélection de photos du photographe Giovanni Del Brenna qui nous propose ici son carnet de voyage, à la rencontre des « Parisculteurs » de la capitale, illustrant ces nouveaux paysages urbains qui sont aussi autant de paysages humains.

Cliquez ici pour découvrir l’expo Paris Agricole.