THE SEACLEANERS

Nous proposons des solutions à terre et en mer pour protéger les océans de la pollution plastique. Rejoignez-nous et participez au changement !

Quel est l’enjeu de la pollution plastique ?

Toute réflexion sur notre avenir nous conduit à l’océan ! C’est là que la vie est apparue, que la survie de l’humanité est en jeu. C’est lui qui régule la température de la Terre, absorbe le CO2, restitue 50 % de l’oxygène que nous respirons, fournit en ressources vitales la moitié de la population mondiale.

Mais aujourd’hui, l’océan est menacé par nos excès. Sous nos yeux, il se réchauffe, se dépeuple, se « plastifie ». Chaque minute, 15 tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans, l’équivalent du chargement d’un camion poubelle…soit 10 à 12 millions de tonnes chaque année. Si nous ne réagissons pas, ils contiendront en 2050 davantage de plastiques que de poissons.

C’est dire s’il y a urgence à agir, dès maintenant !

Chez The SeaCleaners, nous pensons que seule une action coordonnée, et les efforts conjoints de toutes les bonnes volontés permettront de répondre durablement à l’enjeu majeur de la pollution plastique.

En attendant que les combats à terre portent leurs fruits, nous sommes convaincus que la collecte en mer peut créer un cercle vertueux : elle permet de donner des résultats concrets, rapides, visibles, qui participent à leur tour à éveiller les consciences, à mobiliser les pouvoirs publics, les entreprises, les communautés, les citoyens.

Notre vision pour la préservation des océans est globale et d’envergure planétaire. Car sa force se mesure sur le long terme : elle consiste à intégrer des perspectives économiques, sociétales, humaines, pédagogiques et scientifiques selon une dynamique solidaire.

Notre organisation

Créée en 2016 par le navigateur et explorateur franco-suisse Yvan Bourgnon, l’ONG The SeaCleaners agit contre la pollution plastique, en mer comme à terre, à travers des missions correctives et préventives. Membre Observateur de l’ONU Environnement et soutenu par la Fondation Albert II de Monaco et le réseau CCI France International, The SeaCleaners s’est fixé des objectifs qui s’articulent autour de quatre axes :

  • La protection de l’environnement avec la collecte des déchets flottants et le ramassage de déchets à terre avec nos équipes de volontaires ;
  • L’éducation et la pédagogie, avec le développement d’actions de sensibilisation auprès des populations impactées, du grand public et des décideurs ;
  • La recherche scientifique ;
  • La promotion de la transition vers l’économie circulaire.

Nos mécènes

La liste complète des quarante+ entreprises qui nous soutiennent est disponible sur notre site internet

Un projet phare : le Manta

The SeaCleaners développe notamment une solution pionnière de collecte et de valorisation des macrodéchets plastiques flottants : le Manta, un navire innovant équipé d’une usine à bord, qui sera mis à l’eau en 2024. Ce géant des mers sera le premier navire hauturier capable de collecter et traiter en masse les déchets océaniques flottants avant qu’ils ne se fragmentent et pénètrent durablement dans l’écosystème marin.

Véritable défi technologique, le Manta sera propulsé par une combinaison de plusieurs technologies de production d’énergies renouvelables permettant de minimiser son empreinte carbone.

Fort de sa propulsion hybride, le Manta disposera de la mobilité nécessaire aux déplacements rapides vers les embouchures et les estuaires des fleuves, là où les nappes de déchets plastiques sont encore concentrées par les vents et les courants, et n’ont pas encore commencé ni à se désagréger, ni à entamer leurs dérives océaniques vers les « continents de plastique ».

Il pourra également intervenir rapidement partout dans le monde, suite à une catastrophe naturelle (ouragan, tsunami…) sur des zones de pollution dense, pour collecter les macrodéchets flottants avant qu’ils ne coulent au fond des mers.

Une unité de conversion énergétique des déchets sera installée à bord afin de transformer les déchets collectés en électricité et sera complétée par des solutions de valorisation et de traitement. En effet, certains déchets intègreront, à terre, des boucles d’économie circulaire. Des visites de ces installations seront d’ailleurs organisées pour que les acteurs politiques, industriels et économiques locaux découvrent ces solutions technologiques et puissent se les approprier afin de lutter contre leurs propres problèmes de pollution.

Pour améliorer les connaissances et renforcer la prévention contre la pollution, un laboratoire scientifique à bord permettra à l’équipe scientifique de géolocaliser, de quantifier et de caractériser les déchets lors des campagnes de collecte.

Le consortium technique

Plusieurs entreprises et laboratoires de recherche nous accompagnent pour concevoir et développer les briques technologiques du Manta.

Unité de conversion énergétique des déchets : MTB / Air Liquide / CEA

Gréements automatisés : Southern Spars / Centrale Nantes / Greenflow

Systèmes de collecte : Technip-FMC

Système embarqué de gestion de l’énergie : Marinelec / Ecole Navale de Brest / ENTECH / Adrena

Architecture Navale : Ship-ST / Greenflow / DEMS

Bateaux de collecte (MOBULAs) : EFINOR SEA CLEANER / Technip-FMC

Hydrogénérateurs : EN Moteurs  / Centrale Nantes / Greenflow / Ecole Navale de Brest

Analyse de cycle de vie / Etudes technico-économiques : Obeo / Altran


Site Web


Nos réseaux sociaux :

Facebook : @theseacleaners / @ybourgnon

Twitter : @TheSeaCleaners / @YBourgnon

YouTube : @The SeaCleaners / @Yvan Bourgnon

LinkedIn : @The SeaCleaners / @Yvan Bourgnon

Instagram : @theseacleaners / @yvanbourgnon


Contact:

David Taieb, d.taieb@theseacleaners.org


Laisser un commentaire